Il faut faire sécession

14 juillet 2022

Non classé

Maintenant que les masques sont tombés et que le gouvernement d’Emmanuel Macron s’est officiellement entendu avec le RN pour gouverner Ensemble contre le peuple (comme le prouve l’abstention du RN sur la motion de censure de la Nupes) et qu’il n’y a plus aucun espoir d’amélioration du côté gauche, maintenant que le constat de la soumission de tous est fait et qu’il semble définitif, il ne nous reste à nous, peuple de gauche, qu’une seule et unique solution : faire sécession

Faire sécession est un acte politique consistant, pour la population d’un territoire, à se séparer officiellement, et volontairement du reste de l’Etat auquel il appartenait jusqu’à lors.

Ca ne peut pas être une révolution car personne ne la semble vraiment désirer, et ça ne sera pas non plus le séparatisme comme le préparent et le font déjà les riches, mais une sorte de résistance, pour se protéger d’abord, et pourquoi pas préparer les bases d’une révolution qui finira bien par se produire… comme au Sri-Lanka ?

Pour ceux qui ont voté pour ce qui arrive, ou qui n’ont pas voté pour empêcher ce qui va arriver il ne sert plus de rien de se lamenter sur le sort de notre pays ou même sur son propre sien, car nous sommes suffisamment nombreux à vous avoir prévenus, chacun a fait ses choix : nous allons tous cracher du sang, et vous n’êtes pas prêts de finir de pleurer. Le programme défendu par Macron et soutenu désormais officiellement par le RN s’apparente à une sorte de néo-féodalisme à la sauce techno-sécuritaire : surveillance et contrôles permanents, droits et devoirs , esclavage moderne et répression violente. est-ce pour cette société que vous « consentez à l’impôt » ?

Si vous y réfléchissez bien il va bientôt devenir inutile -voire stupide- de continuer à être salarié, de payer des impôts, de déclarer ses revenus, de cotiser pour la retraite, pour le chômage, pour les services publics… puisque l’accès à ces droits est à la fois plus restreint et plus restrictif, et qu’au final vous payez un service qu’on ne vous rend plus, ou très mal. Les aides sociales, l’éducation, les transports en commun, l’administration, tout cela il ne faudra bientôt plus y compter. Vos droits seront dorénavant conditionnés, et les conditions pour y accéder seront toujours plus dures

En vérité l’argent est toujours là mais il a été accaparé par les riches, par l’intermédiaire de l’Etat qui légalise ce vol au profit de ceux qui les font élire grâce à leurs médias en échange de lois favorisant leurs intérêts… communs !

Ce qui fait que ce que vous payez comme cotisations, TVA et autres impôts en croyant servir l’intérêt général au travers de l’Etat par une sorte de mutualisation solidaire est en réalité capté presque entièrement par les riches : et si vous vous demandez pourquoi vous payez toujours plus alors qu’en face les services diminuent, la réponse est très simple : regardez qui s’est enrichi depuis les 10 ans de Macron (au pouvoir encore pour 5 ans), et vous trouverez vite où est passé l’argent !

FXE2aX5WAAEAqM9

S’il est compréhensible que nous ayons à gauche une grande colère face à ce que je considère être de la corruption, laisser parler celle-ci ferait se retourner la violence contre nous, ce qui est inutile et dangereux. Tant que la police elle-même ne s’est pas rendue compte de l’intérêt qu’elle aurait elle-aussi à lutter avec nous contre cette corruption, alors il n’y aura pas de changement possible.

Il nous faut donc juste faire sans eux, et à notre manière, comme tous les résistants d’avant nous l’ont fait : jouer avec les règles, se cacher, subvertir dès que possible chaque institution qui le permet encore, et montrer l’exemple. Prouver qu’on peut faire autrement

Les riches achètent leurs îles paradisiaques et insubmersibles, préparent leurs avions-villes pour échapper au sort qu’ils ont fait aux pauvres, et ils n’hésiteront ni à nous réduire en esclavage ni même à nous détruire si nous leurs résistons. Comme ils l’ont toujours fait dans l’Histoire, surtout quand les bourgeois s’allient à l’aristocratie.

Nous pouvons nous-aussi acheter nos terrains à plusieurs, y produire et y construire selon nos propres règles, tenter nos propres volontés. Laisser de côté ce monde qui s’effondre et se positionner comme éclaireurs de ce qui viendra après. Car nos seuls droits ne peuvant pas se limiter à ne faire que servir les riches, ni à subir éternellement leur chantage indigne. Nous n’avons QUE des droits. C’est l’Etat qui a des devoirs envers nous.

Quand les effets du dérèglement climatique ainsi que du retournement capitaliste se feront sentir plus durement, ceux qui ont cru aux boniments selon lesquels ils deviendraient riches en enrichissant les riches les regarderont partir dans leurs îles ultra-confortables et ultra-protégées… contre nous ! Pour ne pas rendre possible leur renversement.

En attendant vivons, et créons. Résistons. Faisons sécession

Caleb Irri
htp://calebirri.unblog.fr

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

"Un homme qui crie n'est pa... |
ENDYMION |
le bien être de candresse e... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mareil Autrement
| Etudiants du lycée Bertran ...
| Bienvenue sur le blog du RC...