Qui suis-je ?

23 mars 2022

Non classé

20220323_225104

Je suis considéré par certains comme un dictateur, et pourtant je suis un président légitimement élu.
On dit de moi que je bafoue la liberté de la presse en interdisant à certains médias d’exercer, alors que je ne fais qu’empêcher les fake-news de la propagande de mes adversaires ! On me reproche d’avoir enfermé des journalistes, de les empêcher de travailler, mais cela aussi est faux, car ce sont en réalité des militants politiques qui se font passer pour des journalistes ! Pour les manifestations ?C’est pareil, je suis contraint de les interdire lorsqu’elles troublent l’ordre public. Bien sûr la police exerce une violence légitime à l’endroit de ceux qui bravent les interdits, ou qui sont violents à l’encontre des forces de l’ordre. Qui n’agirait pas comme moi ? Alors bien sûr certains innocents se retrouvent parfois arrêtés ou molestés à tort mais aussi que venaient-ils faire dans ces manifestations ?

D’autres diront que les lois anti-terroristes ou sur la cyber-sécurité sont liberticides, me reprocheront de vouloir protéger mon peuple des mensonges proférés par nos ennemis à l’aide de médias acquis à ma cause, ou même de vouloir utiliser les médias publics pour flatter mon bilan et mes projets ; pourtant les gens raisonnables et sensés savent très bien que je ne veux en réalité que retrouver la puissance qui faisait la grandeur de notre fière Nation, comme au temps des empereurs…

Alors bien sûr les événements récents ont obligé le gouvernement à prendre des décisions parfois difficiles et c’est sans doute ce qui fait penser à nos ennemis que nous prenons nos décisions seul, et que le parlement s’est transformé en simple chambre d’enregistrement. Enfin, je suis tout de même élu légitimement et il fallait prendre des décisions, agir vite. Et même si on m’accuse sans cesse de ne privilégier qu’une petite caste d’oligarques qui me serait inféodée, j’estime avoir fait suffisamment d’efforts de régulation pour qu’on ne puisse pas me faire cet affront grossier !

On me condamne enfin parce que je traite avec des dictateurs ou que je commerce avec certains régimes peu démocratiques ou que je fabrique et vend des armes à des gens peu recommandables, mais n’est-ce pas la loi du commerce ? Et le jeu diplomatique le plus classique que de parler à tout le monde ? Bien sûr nous avons parfois participé avec force et détermination à la libération de quelques peuples opprimés par des dictateurs sanguinaires mais qui pourrait me le reprocher ?

Franchement, tenter de faire croire à mon peuple que je suis un dictateur alors que c’est bien celui qui m’en accuse qui en est un, ou répéter partout que le pouvoir et la richesse sont mes seuls buts, ou encore affirmer sans vergogne que la corruption et le mensonge sont mes moyens d’action, moi qui ai tout sacrifié pour mon pays ! Mais ce sont ceux-là mêmes qui m’accusent de tout cela qui justement pratiquent ces méthodes honteuses, pas moi ! On me prête l’intention d’enrichir les riches et d’appauvrir les pauvres, de vouloir laisser une trace dans l’Histoire au mépris des peuples alors que je ne fais tout cela que pour eux, que pour la paix et le bonheur de tous !

D’ailleurs vous devriez tous plutôt vous agenouiller devant moi et me remercier, et au lieu de cela vous venez du camp d’en face pour me traiter de dictateur ? Sortez d’ici maintenant. Je ne suis pas fou quand même !

Caleb Irri
Http://calebirri.unblog.fr

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

"Un homme qui crie n'est pa... |
ENDYMION |
le bien être de candresse e... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mareil Autrement
| Etudiants du lycée Bertran ...
| Bienvenue sur le blog du RC...