pensées en vrac #6

4 mars 2022

Non classé

1- Pourquoi les migrants ne mutualisent-ils pas leurs économies ? Au lieu d’engraisser un réseau criminel de passeurs qui les laisse crever dans la mer ils pourraient se payer un bateau solide ? Ou acheter un terrain sur lequel s’installer sans risque pour leur sécurité ?

2- Ce que je retiens du Printemps Républicain c’est qu’en gros les noirs ne pourraient pas être crédibles pour s’exprimer sur l’esclavage car le fait d’être noirs modifie leur perception. Avec un tel raisonnement je vous laisse imaginer tout ce qu’on peut faire.

3- Reprocher à ceux qui luttent conte le capialisme de le faire tout en participant à ce système n’est pas un argument valable, car le fait de ne pas pouvoir échapper à ce système sans crever de faim fait partie du système que l’on dénonce.

4- Je me demande QUAND les gens vont comprendre que les gouvernements jouent avec leurs vies et leurs libertés pour des considérations qui ne sont ni sanitaires ni même sociales ? Je signale que corrélation n’est pas causalité mais pendant ce temps les riches n’ont pas perdu le leur !

5- Pendant que les personnels soignants étaient payés d’applaudissements quotidiens, le gouvernement a déversé sur les grosses entreprises un pognon de dingue qui correspond peu ou prou à la dette que les futurs gouvernements vont presque sans aucun doute nous réclamer bientôt. Et aussi aux sommes que les milliardaires ont empoché durant cette période. Et sans doute bientôt qui disparaîtront comme par magie dans des paradis fiscaux contre lesquels nos gouvernants se battent comme des dingues.

6- Avant, tout ce qui n’était pas expressément interdit était autorisé, mais depuis Macron c’est tout ce qui n’est pas expressément autorisé qui est interdit.

7- Il existe un Complot et il est mondial : c’est celui des 1% de riches contre les 99% de pauvres. Il est secret car si les pauvres se rendaient compte que le « ruissellement » ou la « concurrence libre et non faussée » n’existaient pas, alors ils se révolteraient aussitôt.

8- Lors des Questions au Gouvernement, les ministres macronistes procèdent toujours de la même manière : d’abord ils remercient les acteurs concernés par la question, puis annoncent avec fierté ce qu’ils ont déjà fait, avant de dénoncer en chiffres le comportement des autres lorsqu’ils étaient au pouvoir. Ils ne répondent en réalité presque jamais aux questions posées.

9- Si les députés de l’opposition ont voté une loi LREM on leur reproche de râler alors qu’ils l’ont votée ; mais s’ils ne l’ont pas votée on leur reproche alors de ne rien proposer de mieux (alors qu’ils refusent systématiquement les propositions des oppositions)

10- Et si le projet du Printemps Républicain c’était que les minorités s’émancipent… mais pas trop ?

11- Je suis celui pour qui tu me prends

12- Je ne regarde pas souvent le JT de TF1 : j’ai eu aujourd’hui comme la sensation que l’objectif était d’expliquer aux pauvres comment se démmerder avec moins, tandis qu’on aime montrer à ces mêmes pauvres comment vivent les riches. En les faisant espérer ou croire qu’un jour ils pourraient en être…

13- Aujourd’hui votre gouvernement a le pouvoir de savoir où vous habitez, à quoi vous ressemblez, ce que vous faites et où vous allez, vos opinions politiques ou votre état de santé, ce que vous avez sur votre compte et même vos comportement honteux. Il peut même vous « désactiver » , socialement ou financièrement, selon son bon vouloir. Et même vous faire croire que vous êtes libre alors que vous faites exactement tout ce qu’on vous indique de faire sans même y penser.

14- L’argument selon lequel on peut accepter de perdre nos libertés au prétexte que notre téléphone portable est un mouchard n’est pas valable. Il y a une grande différence car si je veux bien donner, je refuse qu’on me prenne. C’est ça la différence entre les droits et les devoirs : le fait de pouvoir faire le choix est un droit.

15- Il suffit de constater l’indifférence totale de ce gouvernement vis à vis de la misère et de la mort des pauvres pour cesser de croire que notre santé les intéresse.

16- Si tes Droits m’appartiennent, alors tu es mon esclave.Si je possède le pouvoir de t’imposer des devoirs, alors je suis ton maître.

17- Si c’est pour essayer de me faire réagir je vous dis tout de suite que c’est raté ! Enfin réussi ?

18- Aujourd’hui défendre le droit des minorités à pouvoir revendiquer reviendrait à défendre leurs revendications. Ce procédé réthorique est dangereux car défendre le droit des femmes à porter un voile si elles le désirent librement est bien différent de défendre le port du voile.

19- Après avoir vu la soumission de la plupart de mes compatriotes au premier coup de sifflet de leur maître, je dois avouer que je ne suis plus certain de vouloir continuer de vivre ici : doit-on rester vivre dans un pays qui ne défend pas (ou plus) les valeurs auxquelles on croit ?

20- En Europe qui sort du #COVID19 on manque de main d’œuvre et la population est vieillissante, mais il y aurait « en même temps » trop d’immigrés.

21- Pour faire communauté, il faut avoir des choses en commun.

22- Y en a marre de ces types qui haïssent les musulmans au prétexte que l’islam serait une religion de haine. Car si c’était vraiment le cas ils feraient mieux de montrer l’exemple puisque la religion qu’ils défendent est selon eux fondée sur l’amour de son prochain !

23- Si les riches sont de droite, c’est aussi parce qu’ils ont besoin, pour continuer d’exploiter injustement les pauvres sans trop culpabiliser, de se persuader qu’ils méritent leur héritage, tandis (pour les + sensibles ou les – héritiers) que les pauvres méritent le leur.

24- Il ne suffit pas de se prétendre une démocratie pour en être une. Et n’est pas non plus communiste le régime qui l’affirme : quand les richesses produites le sont sous la contrainte et que leur partage se fait au détriment de la majorité, le terme Communiste n’apparaît pas le mieux approprié pour décrire un tel régime

25- Si on fait le bilan de Macron : manifester pacifiquement n’est plus possible, les opposants politiques sont fichés et enfermés, les médias sont censurés, la police fait ce qui lui plaît, tandis que les blindés sortent désormais réprimer une manifestation revendiquant pacifiquement rien de moins que la Liberté… CQFD

26- Si on regarde, bien tous les programmes de tous les candidats sont les mêmes, à quelques détails près.
Pour que les médias les distinguent ils focalisent justement sur ces points de détail. Tandis que ceux qui ont un programme différent sont ou invisibilisés ou attaqués sans cesse.

27- La peur de la maladie, la peur de la mort, la peur d’avancer ou de reculer, la peur de l’autre, de ce qui est différent…. la peur toujours, partout et tout le temps. Voilà ce que nous promettent nos gouvernants. Et ce qu’acceptent, comme hypnotisés, la plupart des citoyens pourtant éduqués et instruits. La propagande est trop forte.

28- Je pense aux gens qui avant le covid aimaient déjà arborer un « Pass » autour du cou pour montrer aux autres « qu’ils avaient accès à des endroits auxquels les « autres » n’avaient pas droit ». Avec le Covid ils ont l’impression d’être priviligiés, comme des VIP. Sauf qu’ils n’ont pas compris que pour qu’un privilège vale il faut des parias, des moins que rien, en bien plus grand nombre que les privilégiés. Un jour sans doute ils s’apercevront que les privilégiés sont ceux qui ont gardé leur liberté, pas ceux qui l’ont échangé contre la petitesse haineuse de l’autre. Ces VIP ne sont-ils pas ceux qui se font contrôler sans cesse ?

29- C’est toujours officiellement pour lutter contre autre chose que les opposants politiques que sont votées les lois liberticides, et pourtant ce sont toujours ces opposants qui en subissent les effets.

30- En fait il était inévitable que la dictature s’installe, avec ou sans le covid, car le capitalisme crée fatalement, par sa nature même, l’effondrement. La démocratie ça prend du temps. Enfin il paraît.

31- Lorsqu’on a dit qu’on n’était pas d’accord, on nous a répondu que comme nous étions en démocratie nous n’avions qu’à manifester…et nous l’avons fait ! Seulement personne ne nous a écouté. Alors on s’est énervés, et puis la police nous a tapé dessus. C’est ça la démocratie ? « En dictature tu serais en prison » on nous a alors répondu. Depuis, certains y sont allés. Quand ils ont protesté on leur a dit « en dictature vous seriez fusillé ».

32- Du coup j’en ai conclu que tant que vous êtes vivant, vous n’avez pas le droit de vous plaindre… puisque vous êtes en démocratie ! Pourtant n’avoir plus même le droit d’exprimer sa pensée, n’est-ce pas là la définition même de la dictature ?

33- Je me demande si ce qui m’énerve le plus c’est l’hypocrisie et le cynisme de nos dirigeants, ou la servilité de mes concitoyens qui un jour veulent buter tous les musulmans, pour le lendemain désirer faire la peau des non-vaccinés, avant de les oublier d’un coup pour détester les Russes, et en réalité tous ceux qui ne pensent pas comme eux, la majorité.

34- Il est assez étonnant pour l’esprit d’entendre tous les experts/journalistes/intellectuels dénoncer avec force la Dictature Russe dont la propagande n’autorise que la répétition des éléments officiels puis 5 minutes plus tard des mes bouches soutenir avec autant de vigueur qu’un média financé par la Russie doit être interdit en France car il ne répète pas les éléments officiels fournis par la propagande de la Démocratie Française

35- Beaucoup de gens, depuis la désinformation qu’ils ont découvert à l’occasion du Covid, s’aperçoivent avec stupeur qu’en réalité l’information n’existe pas. N’existe plus que la propagande

36- Pour prouver que les islamistes sont des ennemis de la liberté, les Occidentaux suppriment la liberté des citoyens visés par les islamistes. Pour prouver que nous sommes des démocrates, nous empêchons les ennemis de la démocratie de s’exprimer. C’est ce qu’on appelle la preuve par l’exemple.

37- J’admire ceux qui ont juré soutenir toujours les Syriens, et avant eux les Bosniaques, ou les Ouïghours ou les Ukrainiens car ils semblent y croire vraiment à chaque fois : ils changent leur profil à chaque injonction de l’opinion publique, toujours du bon côté. Ils sont « Charlie », et puis ils sont « ProVax », et puis « Ukrainiens ». Ils seront tous « Ecolos » quand on leur aura dit qu’il faut l’être, que tout le monde l’est. Tous ensemble pour l’amour et la paix. Enfin s’ils pensent comme eux bien sûr, car autrement l’enfer les attend. Et puis après ? Après rien. Comme nous tous. On ne peut rien faire. C’est bien ça le problème. Ce qui fait qu’on se plaint de ne pas être en démocratie. Le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple.

38- Marre des arguments « si on était en dictature tu pourrais pas dire ça ». S’il faut attendre de ne plus avoir le droit de le dire pour vouloir le faire on sera bien avancés. Et s’il faut attendre qu’on tue les opposants politiques pour parler de dictature alors la torture démocratique a de beaux jours devant elle.

39- Quand les terroristes menaçaient nos on s’est mis à surveiller tous les Francais. Quand le Covid est arrivé on a voulu contrôler tout le monde avec des QR-codes. Maintenant que ce sont les Russes qui posent problème on veut nous retirer jusqu’à la liberté d’espression, désormais limitée par la menace d’une propagande ennemie qui met en danger notre liberté et surtout… notre sécurité. Or la dictature s’installe toujours au nom de la sécurité, qui paraît-il est la première des libertés. Enfin c’est ce que tous les apprentis dictateurs répètent en tous cas

40- Les sanctions économiques ne fonctionnent jamais nulle part : non seulement elles touchent les plus pauvres et les plus fragiles, mais en plus elles renforcent toujours le soutien au gouvernement visé par ces sanctions. En même temps qu’elles augmentent la détestation de ceux qui ont soutenu ces sanctions. Quels sont les exemples de réussite de cette politique ?

41- C’est quand même fou le nombre de gars qui se disent de gauche et qui à la fin soutiennent la droite avec Macron… en fait il n’y a jamais eu 2 gauches irreconciliables mais juste une seule gauche.. et les autres qui n’en sont plus ! La preuve ? Quand le PS et les Verts soutiendront #Macron plutôt que #Melenchon !

42- Pour punir la dictature Russe de son comportement agressif envers un autre pays l’Europe va signer des contrats d’énergie avec des démocraties qui n’agressent pas d’autres pays, comme l’Arabie Saoudite ou le Qatar.

Caleb Irri
Http://calebirri.unblog.fr

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

"Un homme qui crie n'est pa... |
ENDYMION |
le bien être de candresse e... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mareil Autrement
| Etudiants du lycée Bertran ...
| Bienvenue sur le blog du RC...