Comment Renaud Camus tente de grand-remplacer les juifs par les musulmans

7 mai 2021

Non classé

On dit souvent qu’il faut connaître son ennemi pour mieux le combattre : je me suis donc infligé Renaud Camus, l’auteur du « grand remplacement », en « interview » sur Sud Radio. Je ne sais pas comment dire à la fois mon désappointement, et mon inquiétude. Car je m’imaginais un monstre d’intelligence maléfique, un gourou de l’extrême-droite capable de retourner l’esprit de tout un tas d’individus en une fois… d’ailleurs certains auditeurs de la radio semblaient très heureux de pouvoir lui parler « en vrai » : le père du « Grand Remplacement » était invité par un de ses admirateurs pour exposer en toute liberté bienveillante sa « théorie ».

Mais quelle pauvreté intellectuelle franchement. J’espère pour lui qu’il écrit mieux qu’il ne parle, -je n’irai pas jusqu’à le lire car je pense avoir fait suffisamment d’efforts pour une pensée qui se résume somme toute assez aisément : la France est chrétienne et blanche. L’Europe aussi. Il doit exister un empire européen -dominé par la France j’imagine, ou l’Autriche qu’il a l’air d’apprécier beaucoup ?- dont l’objectif serait de foutre dehors (euh pardon la remigration) tout ce qui n’est pas Français d’origine ou par soumission (euh pardon par assimilation) et de culture chrétienne, afin de conserver la pureté de la race blanche (euh pardon de ne pas subir un « génocide de substitution »).

A vous aussi ça vous rappelle quelque chose ?

9782246784906_1_75

Le grand remplacement donc c’est pour lui « le changement de peuple ». Petit à petit c’est le mélange des couleurs et des cultures qui va faire s’effondrer le caractère -sans doute pour lui- supérieur de la « civilisation française ». Ce refus du mélange le conduit à l’élaboration d’une théorie du « grand remplacisme » qui consisterait à supprimer le caractère unique de chaque être humain pour le faire devenir un individu interchangeable avec les autres, ce qui -évidemment ?- rapporterait de l’argent à la finance des islamo-gauchistes (il a dû trop lire les protocoles des sages de Riyad !) . L’égalité serait même intrinsèquement mauvaise car elle conduirait à l’antiracisme qui est pour lui « la haine des races » pour former une « matière humaine interchangeable » (si si il l’a dit). Ce complot dépendrait aussi du manque d’engagement des gouvernements qu’il trouve « anti-grandremplacistes »… Enfin il mélange tout et n’importe quoi (je vous épargne son délire sur le transhumanisme) pour en arriver à la conclusion que tout le monde a laissé la France se faire « grand-remplacer » de manière consciente ou lâche.

Il faut donc comprendre de tout ceci qu’un Français « de souche » (il dit « indigène ») ne peut pas se mélanger avec un « étranger » car cela signifierait retirer au Français ce qui fait qu’il est Français. Etonnamment, il souhaite l’assimilation totale des immigrés ou enfants d’immigrés, en contradiction totale avec le caractère supposément unique de chaque individu puisque cela les les obligerait à se conformer à la même vision et aux mêmes comportements que les « indigènes » français. Doit-on en conclure que pour certains groupes de personnes le caractère « unique » mérite moins d’être protégé que pour d’autres ?
N’est-ce pas là justement la définition du racisme ?

Ensuite c’est toujours la même rengaine, au sujet la « remigration ». Celui qui refuse « les valeurs de la France » (donc qui veut conserver son caractère « unique ») par ses actes ou par ses dires serait dans son monde idéal foutu dehors (on ne sait pas trop où, peut-être dans ce fameux pays légendaire de la « Musulmanie », ou dans des camps ?). On comprend bien ici que pour déterminer qui peut rester ou pas les critères seront d’abord la couleur de peau et la religion, et ensuite la soumission à une police de la pensée. On imagine déjà un signe distinctif destiné à séparer les bons français des autres mais peut-être les jetteront-ils directement dans la méditerranée pour aller plus vite ? En tous les cas on comprend déjà très bien à quoi pourraient bien lui servir les nouvelles lois sur la sécurité globale, contre le terrorisme ou le séparatisme…

Encore dans le paradoxe, celui qui refuse aux « étrangers » de conserver leur culture, leurs coutumes ou leur langue en arrivant en France voit cependant comme une résistance bienvenue le fait de pratiquer les langues régionales ou de défendre ses traditions locales. Surtout si c’est de chez lui.

Evidemment l’Empire Européen des Nations dont il rêve est un Empire uni autour de la chrétienté, et contre les musulmans bien sûr. On n’attend plus que les croisés pour venir libérer le monde… enfin en gros pour faire au musulmans ce qu’ils reprochent aux musulmans de vouloir faire en France.

Si ce type m’a paru ridicule au début, je m’aperçois en relisant mon texte que ce programme est à peu de choses près celui de Hitler concernant les juifs, mais dirigé contre les musulmans. Peu importent les contradictions inhérentes à sa pauvre théorie, nombre de gens sans doute très éduqués et normalement intelligents ne s’arrêtent même pas une minute pour décrypter le message. Ce qu’ils entendent c’est « grand-remplacement = danger » avec une solution simple pour régler un problème simple : celui qui ne fait pas ce qu’on lui dit de faire, on le fout dehors. Point.

Tous ces gens ne se rendent pas compte de ce que cela signifie vraiment, ni du danger que cela représente de penser ainsi. Ils ne comprennent pas que la haine des juifs, celle qui a conduit aux atrocités que le monde a connues et commises, est de la même nature que celle qu’on leur inocule petit à petit pour qu’ils détournent leur attention vers un bouc-émissaire qu’on dit responsable de tous leurs maux, le musulman. Afin qu’ils ne comprennent pas qu’ils devraient s’unir pour lutter ensemble pour l’amélioration de leurs conditions à tous. Et les mêmes causes produisant souvent les mêmes effets, il est à craindre que les musulmans subissent bientôt le même genre de sort.

Il faut absolument que ceux qui comprennent la situation cessent de promouvoir les discours de telles personnes sans au moins leur opposer une contradiction sérieuse. Le problème n’est pas d’empêcher de parler les nazis car ils passeraient alors pour des victimes. Le vrai problème est qu’on les entend partout sans leur mettre le nez dans leurs incohérences ou leurs véritables intentions. Cela est dangereux et criminel.

Après chacun peut soutenir la remigration ou même vouloir le retour des camps de concentration si ça lui chante, qu’ils se débrouillent alors avec leur conscience (et la Loi). Mais sachez d’une part que vous ne vaincrez pas l’intolérance -que vous dites vouloir combattre chez ceux que vous croyez vos ennemis- avec de l’intolérance, ni l’insécurité avec des armes. Et d’une autre part que les valeurs que vous dites vouloir défendre sont Liberté, Egalité, Fraternité, c’est-à-dire l’opposé exact de la haine de l’autre, de sa stigmatisation et de son rejet.

Caleb Irri
http://calebirri.unblog.fr

PS : http://calebirri.unblog.fr/2021/05/22/islam-immigration-cest-quoi-votre-probleme/

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

"Un homme qui crie n'est pa... |
ENDYMION |
le bien être de candresse e... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mareil Autrement
| Etudiants du lycée Bertran ...
| Bienvenue sur le blog du RC...