#Macron #COVID19 ……. #Patience

23 janvier 2021

Non classé

Screenshot_20210123-003834_BraveLe covid a bon dos. Le gouvernement montre les muscles, provoque et continue logiquement sa course folle vers l’autoritarisme le plus attendu. En réalité il a peur, et le président sans doute un peu plus que les autres. Et il a raison.

Pour le moment le peuple est empêché de réagir mais #Patience … Le covid ne durera pas toute la vie. Les fautes de ce gouvernment ne resteront pas impunies, et le traitement qu’il aura fait subir à tous les citoyens de ce pays pourrait bien le faire se retrouver effectivement en face des 66 millions de procureurs qu’il insulte une fois encore…

Engagé qu’il est dans son orgueil et dans son déni de la réalité, il semblerait que le président ait décidé de se protéger de la pire manière qui soit, c’est-à-dire en persistant à jouer la surenchère sécuritaire, au nom hier du terrorisme et aujourd’hui de la crise sanitaire, demain des futurs (et extrêmement nombreux) gilets jaunes qui viendront le chercher pour le présenter face à ses responsabilités. Mais #Patience , il peut toujours tenter de tenir jusqu’aux élections de 2022, et même les empêcher de se tenir : in fine il finira, comme les autres, par partir sous les huées des citoyens, humilié par l’Histoire qui ne retiendra que sa misérable chute. Il n’aura pas été capable seulement de, même provisoiremment, fournir aux jeunes un minimum vital, à ceux-là mêmes qui ont fait tous les efforts, à ceux-là mêmes qui vont devoir reconstruire ce pays, à ceux-là mêmes pour qui les grands-parents et les parents se battent, vivent et travaillent. Même cela il n’a pas réussi à le faire. Honte à lui et son gouvernement.

Ces indignes personnes n’ont remis en cause ni leurs réformes anti-sociales ni leurs cadeaux aux plus riches qui ont continué de s’enrichir, ils n’ont pas cessé leurs mensonges ni leur répression absurde, ils ont continué de faire voter des lois scélérates et discriminatoires. Juste capables de répondre que les jeunes préfèrent un travail qu’une aide financière ! Quelle honte, quelle pitié ! quand je pense que c’est à eux que les remplaçants de ce gouvernement d’incapables demanderont de rembourser les dettes qui ont servi à enrichir les riches cela me fout en l’air. Faire travailler gratos ou presque ces mêmes jeunes en service civique, moins cher qu’en stage, la voilà leur philosophie. C’est tout simplement dégueulasse.

Mais #Patience, #Patience, si ce n’est pas nous qui vous fouterons dehors ce sera eux -les jeunes, ceux que vous êtes en train de conduire au désespoir et à la colère. Ils se rendront compte, si ce n’est déjà fait, du sacrifice que vous leur avez imposé.

#Patience à tous car bientôt il n’y aura plus d’excuse. Le covid ne sera pas toujours là pour les protéger. Dans un mois ou dans un an nous serons encore là, et ils verront ressurgir en masse ce qu’ils n’ont pas voulu ni voir ni écouter pendant tout ce temps. Vos LBD et vos Lacrymogènes ne suffiront plus, votre mépris et votre arrogance ne nous atteindront pas plus que votre répression : quand un peuple se soulève, rien ne peut l’arrêter.

Vous êtes tellement loin de la réalité de la vie des gens que vous ne vous rendez même pas compte de ce qui se passe partout autour de vous : les gens s’adaptent très vite. Ils trafiquent leurs attestations, se fabriquent des teste PCR négatifs, font des concerts clandestins et ne mettent leurs masques que lorsqu’ils sont dehors, pour éviter la police. Ils se recoivent et partagent informations, bons plans et peties combines. Comme dans toutes les dictatures on se moque de vous en cachette, on évite les ennuis et on essaie de vivre chacun selon ses convictions, pendant que s’organise la résistance… on refait de la politique, enfin ! La #Patience ça finit par payer.

Sauf qu’avec la manière dont la pandémie a mis à jour l’obsolescence de nos Institutions (ainsi que celle de nos élus, et en particulier celle du président), l’importance du service public et les bienfaits qu’aurait pu avoir un salaire à vie pendant cette période, il semble que vous ayez par défaut montré aux gens qu’ils ne sont ni fainéants ni stupides, et qu’ils avaient besoin de tout sauf de vous ! La seule réalisation valable de votre quinquennat est ironiquement celle qui vous a été arrachée par les gilets jaunes, à savoir la Convention Citoyenne pour le Climat. Que vous avez sabotée aussi évidemment, mais qui a montré à ceux qui en doutaient encore que des citoyens tirés au sort arrivaient nombreux à se mettre d’accord sur un consensus non mou en peu de temps, ce que notre 5ème République dirigée par un Conseil Militaire composé d’une dizaine de personnes est incapable de faire, même pour organiser une vaccination.

#Patience je vous dis, car vous n’arriverez pas à échapper aux conséquences de vos échecs -oui, VOS échecs : ce n’est pas que ça n’a pas marché, c’est que VOTRE quinquennat est un échec, flagrant, éclatant, ridiculement formidable. Vous pourrez essayer de refiler des médailles à toute votre cour ou des postes à immunité diplomatique tant que vous le voulez mais vous aurez à jamais le sceau de la honte accolé à votre nom : « le gouvernement Macron ? un des pires de l’Histoire de France, lors de la période du Covid19 en 2020/2021, juste avant la révolution friotiste ! », diront les profs d’histoire à leurs élèves qui rigoleront en vous voyant dire « qu’ils viennent me chercher », « essayez la dictature », « ceux qui ne sont rien » « il n’y a pas de violences policières »… On énumérera la liste des procès, (covid ou pas il y a de tout), qui auront été engagés contre vos ministres, préfets et autres gardes du corps (un record) ; et puis on parlera de vos lois liberticides et de la manière dont vous avez basculé vers un régime autoritaire protégé par un Etat Policier… les enfants ne rigoleront plus.
Alors vous arriverez peut-être à ne pas aller en prison et sans doute même vous croirez sérieusement que vous n’avez pas eu de chance, que vous n’avez pas été compris ; Vous aurez peut-être même une retraite dorée ici ou ailleurs et vous serez toujours content de vous même mais la vérité, c’est juste que vous n’étiez ni à la bonne place ni au bon moment. Pas de chance. Surtout pour nous.

Caleb Irri
http://calebirri.unblog.fr

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

"Un homme qui crie n'est pa... |
ENDYMION |
le bien être de candresse e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mareil Autrement
| Etudiants du lycée Bertran ...
| Bienvenue sur le blog du RC...