La liberté contre la paix : CHAPITRE DEUX

Posté par calebirri le 20 mai 2015

CHAPITRE 2

Je me souviens de toutes les pensées qui me sont alors venues dans les jours qui ont suivi, et dont il faut dire un mot : car il est une chose de réfléchir sereinement à une chose, même aberrante, mais il en est une autre d’y réfléchir en vous disant que votre pensée peut être « écoutée » par « on ne sait qui », à chaque instant de votre vie. Dès que mon esprit se laissait emporter par la scène de ce jour maudit, ma rationalité se perdait dans un amas de réflexions embrouillées, interrompues à chaque instant par la question de savoir si « j’avais le droit de penser ce que je pensais »… quelle torture ! C’est à partir de ce jour maudit que ma vie a basculé.

Je parvins cependant à convenir de certains points, en prenant les choses de la manière la plus théorique possible, c’est-à-dire en posant le problème de la manière suivante : était-ce un rêve ou la réalité ? Si oui, comment peut-il être inscrit si clairement dans mon esprit ? Si non, quel est le but de cet « événement ? » Soit la « résistance » existe réellement – tout le monde en a déjà entendu parler- soit elle n’existe pas et j’ai été le fruit d’un « traquenard », à élucider. Ensuite il y a l’histoire de la puce : là aussi j’en avais déjà entendu parler, et surtout il m’était déjà arrivé de lire des choses à ce sujet (c’est peut-être comme ça qu’ils m’ont « trouvé » d’ailleurs). Mais porter crédit à l’existence de cette puce serait aussi coupable que de croire en celle de la résistance. Et pourtant j’avais bel et bien « communiqué » avec un inconnu, à l’intérieur de ma tête ! Quelle folie ! Et puis quand, et surtout comment aurait-on pu m’en insérer une sans que je m’en aperçoive ?

Et puis pourquoi moi ? Si résistance il y avait, pourquoi ne disposait-elle pas de nombreux engagés sachant « lire » et « écrire » ? Était-ce un piège destiné à me faire dénoncer comme traître ou terroriste ?

Une Réponse à “La liberté contre la paix : CHAPITRE DEUX”

  1. monde indien dit :

    Big Brother is coming .
    Comme dans ton dernier post .
    Conserver la liberté des moyens , pour le dire encore à ceux que ça intéresse , m^me s ‘ il y en a qui sont ravis de Big Brother – il n ‘ y a qu ‘ avoir le succès que rencontrent les milliers de caméras qui ne nous quittent plus des yeux et les GPS de nos téléphones et ordis qui nous tracent sans relâche …
    Courage !

Laisser un commentaire

 

"Un homme qui crie n'est pa... |
ENDYMION |
le bien être de candresse e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mareil Autrement
| Etudiants du lycée Bertran ...
| Bienvenue sur le blog du RC...