Ca suffit avec votre quenelle de merde !

Posté par calebirri le 8 janvier 2014

il y a de ça quelques semaines, personne ou presque ne connaissait la « quenelle ». D’ailleurs, personne ne sait vraiment ce qu’elle signifie, étant donné qu’on la qualifie tantôt de « geste antisémite » (selon le salut nazi « inversé » d’après ce que j’ai cru comprendre), tantôt un geste « anti-système » (encore faudra-t-il définir ce qu’est ce « système » ; et s’il s’agit du capitalisme, je m’étonne du soutien de certaines personnalités pleines aux as qui le diffusent).

Enfin, toujours est-il que si le gouvernement voulait lancer un leurre au peuple français, il ne s’y prendrait pas autrement : on ne parle plus que de ça ! Pourtant, je n’ai pas l’impression qu’on ait fait tant de scandale au sujet des attaques clairement racistes contre madame Taubira.

Mais ce n’est pas là où je voulais en venir. En réalité le plus grave dans tout cela ce n’est pas de savoir si un type qui draine quelques milliers de supporters est plus raciste que les lanceurs de bananes à la petite semaine. Le plus grave c’est qu’on s’effarouche avec des mots, des gestes, quand personne ne semble s’effrayer que sur 7 milliards d’êtres humains, il y en à près de 3 qui crèvent de faim et de soif, sans distinction de race, de religion ou d’opinion politique. Et que cela ne choque personne qu’on ne légifère pas pour faire cesser cela, alors que nous connaissons les coupables et que nous savons comment les arrêter ; alors qu’ils ne sont que quelques milliers à se « partager » un gâteau dont ils laissent les miettes à 3 milliards d’hommes, de femmes et d’enfants…

Vous n’êtes pas raciste et vous êtes scandalisé par les propos d’untel ou d’untel, mais vous n’empêchez pas Tepco de faire travailler des SDF à la décontamination d’une centrale nucléaire qui ne les chauffe même pas l’hiver ? Vous criez au retour du nazisme alors que vous laissez les Palestiniens crever dans un camp d’extermination géant, et vous voulez faire interdire des spectacles qui attirent quelques centaines de fans quand vous autorisez les affameurs de la planète à vous vendre leurs produits tous les jours à la télé ? Qu’est-ce qu’on en a à foutre que Dieudonné soit antisémite ou antisioniste, alors que partout autour de nous la misère se développe sans cesse ? faites-lui un procès et qu’on n’en parle plus ! Franchement, toute cette mascarade n’a-t-elle pas assez duré ?

Il y a sur cette planète quelques milliers d’individus qui affament plus ou moins consciemment 3 milliards d’êtres humains, nous produisons chaque année plus de denrées alimentaires qu’il n’en faudrait pour tous, et pourtant chaque jour des milliers d’enfants meurent de faim ou de soif. Des millions d’autres n’ont pas de toit ou vivent dans des conditions misérables… Ils sont peut-être juifs, ou noirs, ou musulmans, ou chinois ou que sais-je encore, mais qu’est-ce que ça peut bien faire ? Est-ce pour cela qu’ils meurent de faim ? La faute à la quenelle peut-être ?

Non, mais tout simplement parce que cela revient moins cher de jeter que de donner, et qu’il faut être rentable. On bombarde des hôpitaux, on asservit des peuples, on tue des hommes à la tâche, on mutile des enfants, tout cela pour la rentabilité. Le capitalisme tue plus que le racisme.

Enfin, ces quelques milliers de personnes sont peu à peu en train de réduire en esclavage la majorité des peuples de ce monde et nous que fait-on ? On se demande si la quenelle de Dieudonné est un geste antisémite ou pas, et si on doit interdire son spectacle ? Putain, il faut se réveiller ! Elle est où la gauche ? C’est tout ce qu’elle a réussi à obtenir, la gauche ? Ouaou, nous sommes parvenus à faire interdire un spectacle d’un type à qui nous avons par ailleurs fait une publicité formidable !

Quelle misère, quel scandale ! quand est-ce que nous cesserons de nous faire berner comme ça ? Après, je me dis pas étonnant que mon questionnaire sur l’assemblée constituante n’avance pas (je tente le coup), ça intéresse qui la démocratie et le bien commun, les vrais ?

C’est de pire en pire, vous tombez tous les uns après les autres dans tous les pièges qui vous sont tendus ! Et vous allez encore voter après ça, et fiers de défendre des « valeurs », mon oeil oui ! ah c’est vrai, je ne vote pas, je ne dois pas être un démocrate après tout… d’ailleurs, je ne voterai même pas au prochain référendum portant sur le droit de Dieudonné à faire son spectacle !

Mais trêve de (mauvaise) plaisanterie. Pensez-y sérieusement chaque matin, et tous les jours : pendant que vous écoutez de savants analystes vous donner leur avis sur la « quenelle », il y a des milliers d’enfants (des enfants vous entendez ?) qui meurent de faim, sans que nous ne levions le moindre petit doigt pour faire cesser cela…

Réveillez-vous, bon sang !

Caleb Irri
http://calebirri.unblog.fr

12 Réponses à “Ca suffit avec votre quenelle de merde !”

  1. betov dit :

    J’ai tenté de remplir le questionnaire sur l’assemblée constituante, bien que je ne pense pas que cette tentative ait une possibilité de succès.

    Question 1 :  » … sauf les élus », bien sûr, pour l’évidente raison qu’on ne peut pas donner une quelconque responsabilité à quelqu’un qui désire le pouvoir.

    Question 2: « Combien … » l’option que j’aurais choisie ne figure pas : « tout le monde peut contribuer ».

    Question 3 :  » Choix des constituants ». Concept radicalement anti-démocratique. Je ne peut donc rien cliquer du tout. Tout citoyen a, par définition, vocation à devenir constituant à tout moment.

    Dommage, mais après tout, instaurer une démocratie est tellement plus simple que d’écrire une constitution que cela n’a guère d’importance. On peut parfaitement se passer de toute constitution et vivre sans. Comme le dit Francis Cousin, il faut détruire l’argent et détruire l’état. Je ne pense pas qu’il veuille supprimer toute convention d’échange(s) et toute protection aux diverses « peaux » nécessaires aux communautés. Si je comprend bien sa pensée, il veut sans doute dire supprimer la toute puissance diabolique de l’argent et détruire les organisations purement criminelles (le monde de la marchandisation) qui font de notre monde ce qu’il est.

    Ma propre marotte : éradiquer les riches (non pas les 1% mais, plus vraisemblablement, les 0.001%), pour reconstruire ce que le néolithique a détruit. Détruire les riches par une simple loi détruira mécaniquement la totalité du système de propagande et donc les politiciens, le monde de la marchandisation et, à terme, les guerres et toutes les horreurs qui atteignent leur maturité à l’heure actuelle.

    Quand les riches auront été rayés du paysage, si nous devons y survivre, nous aurons tout le temps d’écrire une constitution, de penser la justice sociale, etc, etc.

    Juste pour rire, les cinq premiers articles de ma constitution :

    Article 1

    Cette constitution est écrite par moi.

    Article 2

    Cette constitution peut être révisée à tout moment par moi et par n’importe qui d’autre.

    Article 3

    Il est interdit à tout citoyen de percevoir plus de 7.000 « euros » de revenu mensuel. Toute somme dépassant ce seuil sera due au service des impôts, exception faite de revenus non salariaux de courtes durées.

    Article 4

    Il est interdit à tout citoyen de posséder plus de 5 millions d’ »euros » à titre individuel. Tout dépassement de ce seuil sera dû au service des impôts.

    Article 5

    Tout individu perçoit, du jour de naissance à son décès, un revenu inconditionnel de 200 « euros ». Ce montant provisoire, uniquement destiné à la mise en place du dispositif, sera constamment ajusté sur les disponibilités libérées par la criminalisation de la richesse.

    • calebirri dit :

      @ betov

      merci pour la tentative, mais as-tu suivi les liens cités en introduction ? je me réfère au précédent questionnaire, je sais que c’est un peu long mais l’Assemblée Constituante ne pourra se faire qu’à la condition d’un investissement « en temps » de la part des citoyens. Je ne vois pas le moyen de faire autrement, j’ai essayé de faire le plus synthétique possible…e Assemblée Constituante mais la démocratie. De plus, la participation des citoyens dans l’élaboration des travaux de l’Assemblée Constituante, son contrôle permanent par des citoyens (ces questions sont posées plus loin) sont possibles, sans compter la validation de ces travaux par référendum.

      question 1 : il faut bien que les choses soient clairement définies, même si cette réponse est majoritaire…

      question 2 : il faut distinguer le nombre de Constituants formant l’Assemblée du nombre de personnes susceptibles de se porter volontaires pour en faire partie. Tous les citoyens peuvent devenir constituants (sauf les élus donc), mais une Assemblée Constituante ne doit pas être composée de TOUS les citoyens, sinon ce n’est plus un

      question 3 : le « choix » des Constituants peut être fait par le tirage au sort qui est bien entendu proposé dans le questionnaire. il faut bien un terme pour intituler la question, j’ai pensé également à « sélection » mais il ne convenait pas.

      Je ne suis pas d’accord quand tu dis que la démocratie est plus facile à faire que de rédiger une Constitution : d’ailleurs l’Histoire a eu beaucoup de Constitutions, mais combien de démocraties ? Je suis d’accord pour supprimer l’argent mais pas l’Etat. Je veux mettre dehors ceux qui se servent de l’Etat pour leur intérêt personnel, alors que l’Etat est par nature l’émanation du peuple tout entier ; et doit de ce fait rechercher le bien commun, servir l’intérêt général.

      Le truc avec la « suppression » du 1%, ou même du 0,001 % le plus riche, c’est que cela est impossible : d’une part parce qu’on s’apercevrait que les riches sont assis sur un tas de vent (voir http://calebirri.unblog.fr/2012/08/11/et-si-les-riches-ne-pouvaient-tout-simplement-pas-payer/ ) et que le capitalisme s’effondrerait d’un coup, et d’une autre parce que si on arrivait à obtenir cela, alors nous serions capables d’aller bien plus loin : le capitalisme deviendrait rapidement obsolète.
      Mais pourquoi n’y survivrions-nous pas, et surtout pourquoi ne pas commencer tout de suite à la faire cette Constitution ? Au pire elle pourrait permettre d’empêcher aux dictatures qui suivent souvent de près les révolutions d’advenir, et au mieux elle pourrait peut-être même empêcher le pire d’arriver (le bain de sang)…

      Sinon, à défaut, je prendrai bien évidemment les mesures préconisées dans tes articles, avec quelques modifications :

      article 3 : pas plus de deux fois (même le meilleur ne pourra jamais faire seul le travail de deux hommes réunis)
      article 4 : interdit de posséder de l’argent non réinvesti : 0 sur le compte ! Tout argent épargné ne retourne pas dans l’économie et provoque une spoliation de la communauté.
      article 5 : Pourquoi se limiter à 200 si nous avons le loisir de choisir ?

      • betov dit :

        « … une Assemblée Constituante ne doit pas être composée de TOUS les citoyens…  »

        Cela serait concevable dans un monde dépourvu d’informatique. Tout citoyen ayant accès à un ordinateur a vocation à participer à l’élaboration de ce texte à tout moment, sans condition et sans restriction de disponibilité. La notion même d’assemblée est dépourvue de sens dans le monde moderne. L’agora, c’est mon clavier.

        « … sinon ce n’est plus un… (!!!) »

        Un quoi ? L’omission du dernier mot est, à mon humble avis de freudien du café du commerce, un magnifique acte manqué. ;)

        « … le « choix » des Constituants peut être fait par le tirage au sort…  »

        J’ai bien peur que cela décourage l’immense majorité des citoyens… sauf, peut-être, les plus idiots. D’une part, écrire une constitution est extrêmement fastidieux et long. D’autre part, en se déclarant « volontaires » pour faire le boulot, les gens vont se sentir tenus de mener à bien cette tâche rébarbative. Cette seule perspective va faire fuir les plus intelligents.

        Globalement, l’idée d’une constituante est archaïque et ne peut aboutir qu’à des brouillons imbuvables comme celui qu’on peut lire sur le site d’Étienne Chouard ou dans la « constitution » islandaise. D’ailleurs, le fait que ces deux textes soient totalement différents montre bien qu’ils sont des échecs. Une constitution doit être un objet mathématique.

        « … l’Etat est par nature l’émanation du peuple tout entier… »

        Non. Tout état est, par définition, le résultat d’un jeux de dominances historiques multiples qui n’a que faire des peuples, comme le démontre jusqu’à la nausée l’histoire moderne.

        La bonne organisation des sociétés n’est à l’évidence pas une grossière division au couteau des cartes géographiques et des peuples, mais une application du concept d’aire d’application. Concept complexe, souple et évolutif. Je m’explique avec deux exemples dans le monde de la marchandises:

        Mes carottes poussent dans mon jardin. L’aire d’application de la carottes est donc, pour moi, de 30 mètres. Ma télé est fabriquée en Chine. L’aire d’application de ma télé est donc, actuellement, l’ensemble du monde. Entre ces deux extrêmes, existent toutes les aires d’applications possibles et elles ne peuvent pas relever d’une même loi ni du même état. Accepter, par exemple, des lois dites européennes ne poserait aucun problème organisationnel si cette dite Europe était légitime et gérait une aire d’application pour lequel elle aurait été conçue. Les frontières dites françaises ont, autre exemple, une utilité que tout le monde comprend de gestion raisonnables des flux, ce qui ne les empêche pas d’avoir à évoluer lentement, regroupant les peuples qui désirent être regroupés, séparant les peuples qui préfèrent être séparés.

        « … pourquoi ne pas commencer tout de suite à la faire cette Constitution ? »

        Une idée géniale de Chouard mais je ne vois pas pourquoi Rothchild abandonnerait les pleins pouvoirs. Certainement pas du fait que 100 % de la population, même si elle était informée, se déclarerait contre. D’autre pat, la constitution n’est pas la cause des causes. L’ultime cause des causes, c’est, au choix, l’égotisme, la richesse des maîtres, le monde de la marchandisation, etc. Tout cela s’écroule actuellement sans notre aide.

        • calebirri dit :

          @ betov :

          je te réponds demain !

        • calebirri dit :

          @ betov

          -une Assemblée Constituante composée de TOUS les citoyens serait concevable en théorie, mais c’est faire fi de la réalité : il est déjà difficile de s’entendre à quelques uns… Mais dans l’esprit rien ne l’empêche, d’autant qu’il est tout à fait possible d’y avoir autant de volontaires que possible… et comme je l’ai dit, les citoyens pourront intervenir dans les débats et les travaux. Mais je suis d’accord avec toi sur le principe : chaque citoyen DEVRAIT y participer, ou tout du moins à la réalisation de la démocratie… un ordinateur suffit amplement pour ce faire !

          -ah oui j’ai oublié la fin, pardon ! je voulais dire justement que sinon ce n’est plus une assemblée mais tout simplement LA démocratie qui s’exprimerait alors, capable de modifier « en temps réel » une Constitution non « gravée dans le marbre »… mais si les hommes en étaient vraiment capables (ce dont je doute vu l’engagement effectif de bon nombre de nos concitoyens qui préfèrent voter une fois tous les cinq ans pour « choisir leurs maîtres » – les naïfs) nous n’aurions alors pas besoin d’Assemblée Constituante. et désolé pour Freud !

          -là je ne suis pas d’accord : si on considère justement les gens « intelligents » et « motivés », ils ne sont peut-être pas nombreux mais prêts à y passer du temps. Il y a aussi la question de leur « défraiement » ou de leur « rémunération » qui est proposée dans le questionnaire, afin justement de clarifier la situation (bien que si les citoyens voulaient les rémunérer, il s’en suivrait pas mal de problèmes qui ont été évoqués sur le premier forum).

          Je vois ce que tu veux dire par « objet mathématique » mais l’homme étant un être de raison autant que de passion, elle ne peut exister. Il faut être conscients que toute Constitution sera inévitablement imparfaite. Il s’agit seulement de faire le mieux possible, de permettre les conditions du meilleur texte possible. Et surtout que cette nouvelle Constitution soit plébiscitée par les citoyens à une large majorité (une question demande 50%+1 ou 75%+1 des votants, et sur quelle proportion d’inscrits)

          - on en revient à peu près au même je crois, selon la définition que l’on donne du peuple : si le peuple se définit comme européen l’Europe est un Etat, s’il se définit comme breton la Bretagne doit pouvoir devenir la Bretagne, et si les Français se voient tous bretons il n’y aura qu’à changer le nom de « France » en « Bretagne » et nous aurons un Etat Breton, la Bretagne ! Non ?

          -La Constitution n’est pas la cause des causes, mais le bout par lequel nous pouvons l’approcher : si nous prenons le capitalisme comme cause ou l’égoïsme des hommes, le seul moyen non violent de lutter contre cette cause est de créer des lois qui soient susceptibles de nous y aider. La Constitution dirige ces lois. Créer une nouvelle Constitution en France ne supprimera ni le capitalisme ni l’égoïsme, mais elle pourrait d’une part empêcher quelques unes des injustices qui nous submergent, et d’une autre -si elle est « bonne »-, montrer la voie aux autres peuples qui veulent faire changer les choses. Il y a d’autres étapes qui suivront mais la Constitution est une première étape pour moi indispensable.

  2. sylvainjonathan dit :

    Au contraire Caleb! Avec la quenelle on est en train d’ébranler le sommet de la pyramide. On détient entre nos mains une arme à destruction massive tout à fait pacifique contre les élites en place. On vient de trouver leur talon d’Achille. Même plus besoin de sortir manifester dans les rue et se faire matraquer et poivrer, on a simplement à faire des quenelles à des endroits et des moments bien choisis, et les diffuser sur le net pour les mettre dans tout leurs états, les atteindre là où ça leur fait mal, leur égo. Pourquoi tu penses cette réaction disproportionnés qu’ils ont face à ce simple petit signe totalement inoffensif ? c’est la panique général au sommet. Et par leur réponse exagérée, ils se tirent une balle dans l’pied en se ridiculisant et en perdant toute crédibilité face au monde entier. La quenelle permet de les mettre à nue, de faire enfin tomber les masques. D’où tu penses que vient tous les problèmes majeures que tu énumères dans ton texte qui affublent ce monde depuis des siècle (guerre,violence, pauvreté, famine…)? Et dans cet élite oligarque au pouvoir, que se soit en politique, dans les médias ou dans la finance (banques), curieusement ce sont presque tous des sionistes, des faux juifs qui se servent de la Shoa et d’officines comme la LICRA ou le CRIF pour nous contrôler avec leur fameux chantage d’accusation d’ »antisémite » à toutes les sauces… Tous ce qui manque c’est que ce geste se propage et se généralise dans tout les pays pour les faire tomber et se débarrasser enfin de ces assistés en cravate qui nous pourrissent la vie. Et si ils réussissent à l’interdire, un peu comme ils tentent actuellement de faire avec les spectacles de Dieudonné, cela signifiera alors hors de tous doutes, que nous sommes bel et bien entré dans un état totalitaire, et qu’il sera plus que temps de réagir avant qu’il soit trop tard, si il ne l’est pas déjà.

    • calebirri dit :

      @sylvainjonathan

      que le gouvernement et les administrations semblent démunis face à ce geste est un fait, mais à part mettre certains clubs de foot ou salles de spectacles dans l’embarras j’ai du mal à voir en quoi la diffusion d’une telle pratique est utile à la démocratie.

      Après, je pense qu’on peut tomber d’accord sur le fait que les accusations d’antisémitisme servent à décrédibiliser les critiques de la politique israélienne par exemple, mais pas sur le fait que les « sionistes » dirigent le monde : c’est d’après moi un autre pendant de la propagande de l’oligarchie politique et financière (qui elle n’est ni juive ni raciste puisque son but est l’argent et le pouvoir, peu importe d’où il vient) : car pendant qu’on s’étripe joyeusement les gouvernants font leurs petites affaires avec les banquiers (qu’ils soit juifs, musulmans, jaunes ou bleus)… et sur le dos des peuples (qu’ils soient juifs, musulmans, jaunes ou bleus).

      PS : As-tu lu le livre de Umberto Eco « le cimetière de Prague » ? Il décrit tout à fait comment la légende du « complot juif » est née, c’est très instructif (et passionnant).

      Le complot (juif ou pas) pour expliquer les misères du monde est toujours une erreur, car les misères ne sont pas le fruit des hommes mais du système qui les conditionne : supprimez tous les juifs, tous les musulmans, tous les banquiers ou tous les gouvernants, et la misère ne disparaîtra pas pour autant. Supprimez le capitalisme, et regardons ce qui se passe !

  3. Sombre Hermano dit :

    En préambule à la nouvelle constitution, je verrais bien cette phrase :
    « Nul ne s’élèvera ici au-dessus de quiconque ».

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Bienheureux_de_La_D%C3%A9solation

  4. sylvainjonathan dit :

    Ça permet au moins de mettre en évidence qu’on ne vit pas en démocratie, une démocratie que l’on ne pourra jamais installer tant que ces guignoles vont nous gouverner. Et justement cette quenelle sert à nous rallier, et leur faire perdre toute crédibilité afin de s’en débarrasser à tout jamais. Au minimum, quelqu’un me disait que grâce à la répression de la quenelle, la dictature sioniste invisible devient tout d’un coup visible aux yeux d’une grande partie de la population! c’est déjà ça de pris. Parce que oui, elle existe bel et bien cette dictature.

  5. miguel dit :

    J’ai un secret à vous révéler, en Israël il y aussi des pauvres, certains sont même juifs.

    « supprimez tous les juifs, tous les musulmans, tous les banquiers ou tous les gouvernants, et la misère ne disparaîtra pas pour autant.
    Supprimez le capitalisme, et regardons ce qui se passe ! »
    C’est une évidence.

    entendu hier par exemple :
    http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-2eme-partie-la-societe-marchande-et-le-narcissisme-2014-01-09

  6. monde indien dit :

    Il n ‘ y a pas « que » des problèmes de racisme , ou « que » des problèmes de capitalisme , ni « que » de problèmes d ‘ écologies , et beaucoup d ‘ autres … pour anéantir toutes ces merdes – dont toute cette honteuse misère planétaire fait partie -
    Il y a tous ces problèmes quand-m^me -
    Que la question de l ‘ antisémitisme déclaré , ou + généralement du racisme , ne t  » intéresse pas , Caleb , soit -
    Pour moi , si la misère me révolte au + haut point , le racisme et le fascisme me révoltent tout autant -
    Que des cons-citoyens trouvent les propos de ce con de Dieudonné normaux , me révolte -
    Que des médias se posent encore des questions sur l ‘ intérêt de ces gens pour ce con , me révolte -
    Qu ‘ on ne demande pas à la Penne sa position quant à la Shoah me révolte -
    Qu ‘ on ne questionne pas son père quant à sa participation aux commémorations-anniversaire , au Chili , pour augusto pinochet , me r »volte -
    Au nom de tous les massacrés par Pinochet et la CIA , des juifs et des autres peuples massacrés par les nazis , les khmers rouges , les talibans , tous les justes massacrés , sur tous les continents … nous ne vous oublierons pas pour construire le monde de paix et de beauté que nous voulons et que vous voulez !
    Au nom aussi de toute cette misère qui est la m^me horreur !
    Avec aussi tout le respect et la bonne volonté que nous te connaissons , Caleb -
    Amitié sincère ,

    • calebirri dit :

      @ monde indien

      Ce n’est pas que la question de l’antisémitisme (ou de toute autre forme de racisme) ne m’intéresse pas, mais tout simplement que le racisme est loin d’être aussi développé que les médias veulent bien le faire croire, et que c’est tout l’intérêt d’un gouvernement en crise que de faire monter les tensions communautaires… Le problème c’est qu’à force de donner de l’écho à de tels faits, les juifs seront encore plus maltraités par les soutiens de Dieudonné, et que ses adversaires en retour seront eux-aussi plus agressifs.

      Au lieu de se demander qui est le raciste de qui, ce que je dis c’est qu’on devrait se demander comment faire vivre tout ce petit monde ensemble, sans avoir à se demander si parmi eux il y a des juifs, des musulmans, des gays ou des chinois : on s’en fout ! et si on ne s’en fout pas, on devrait s’en foutre.

      Non ?

Laisser un commentaire

 

"Un homme qui crie n'est pa... |
ENDYMION |
le bien être de candresse e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mareil Autrement
| Etudiants du lycée Bertran ...
| Bienvenue sur le blog du RC...