Les guerres ne sont jamais de religion

Posté par calebirri le 2 septembre 2013

Quand on fait le compte, il apparaît qu’en définitive le nombre d’années durant lequel l’Europe s’est trouvée engagée dans des guerres dépasse celui passé en paix. Et à y regarder de plus près, on s’apercevra aussi d’une chose : la plupart ont été conduites au nom de la religion. Cela signifie-t-il pour autant que la religion est cause de tous nos maux ?

Pas si sûr, car en réalité les guerres du passé n’ont toujours eu qu’un seul et même but : l’argent et le pouvoir. Le pouvoir conféré par l’argent, l’argent qui conduit au pouvoir, l’argent qui vient du pouvoir et qui va au pouvoir… Il existe d’ailleurs une relation étrange entre le pouvoir et l’argent : comme une sorte de cercle vicieux (ou vertueux dirons certains), l’un conduit à l’autre qui conduit à l’autre… Jusqu’au délire totalitaire : le désir de « toujours plus » de pouvoir et de richesse est le rêve absolu de tout tyran en devenir.

C’est cet appétit du pouvoir et de la richesse qui conduit nos dirigeants dans leurs actions bien plus que leur morale ou leur idéologie (ils font bien du commerce avec leurs « ennemis »), comme autrefois nos rois ou nos pharaons ne se croyaient pas réellement « de droit divin », pas plus sans doute que nos papes ne se croyaient eux-mêmes portés par la Providence divine : gouverner c’est prévoir – et à ce jour personne ne semble en mesure de certifier avoir été directement dirigé par la main de Dieu (les échecs de nos civilisations successives sont là pour le prouver, et les imputer à Dieu serait faire offense à Sa perfection !).

Non, tous ces hommes ne font que de la politique : car s’ils faisaient de la religion, ils ne rechercheraient ni richesse, ni pouvoir…

Et c’est à force de corruption (pour « arriver » ou pour se faire élire) que nos gouvernants entraînent peu à peu leurs peuples dans la misère et établissent « inconsciemment » les conditions d’une crise financière telle que chaque génération semble devoir en connaître. Pour ne pas que le peuple se retourne contre un gouvernement allié aux riches (pour l’instant…), ils protègent leurs mensonges par d’autres mensonges plus gros, leurs vols par d’autres vols plus grands encore… jusqu’à ce que les caisses soient vides, et le ventre de leurs administrés aussi. C’est à ce moment que la crise survient chaque fois, quand les pauvres finissent par s’apercevoir de la supercherie. Les tensions augmentent d’abord nationalement, par l’intermédiaire de la stigmatisation de quelques minorités sociales (les roms, les musulmans…) qui sont souvent pauvres et mal intégrées car souvent d’origine étrangère. C’est que l’étranger possède pour un gouvernement cet intérêt d’être faiblement représenté, et de coutumes ou de culture différentes, mal connues et par conséquent souvent mal acceptées : il est bien plus facile de rassembler contre « eux », et de leur taper dessus « ensemble ».

Et la religion est bien souvent le point d’accroche par lequel un gouvernement rassemble pêle-mêle ceux qui deviendront bientôt des boucs-émissaires, car elle permet de « ratisser large » ; et tandis que les grandes religions font les grands conflits, les divisions au sein d’une même religion font les guerres civiles.

Dans un état de crise économique, si les gouvernements ne veulent pas voir leur domination affaiblie, ils se doivent de créer les conditions d’un conflit susceptible de les conduire soit au maintien de leur position, soit à rechercher des débouchés économiques « ailleurs »…

Mais le problème d’aujourd’hui, c’est que le monde est si « interconnecté » que la colonisation ou l’invasion ne sont plus aussi simples qu’auparavant : la raréfaction des ressources disponibles et l’état économique de la plupart des « grands » pays obligent aujourd’hui à la prudence car tous sont également intéressés par ces nouveaux « débouchés ». Et le jeu des alliances constitué par une pyramide d’intérêts cumulés rend possible une réaction en chaîne à partir d’une « petite » étincelle, comme la Syrie pourrait en être l’exemple…

On le voit ces derniers temps d’ailleurs : prêts il y a quelques jours à peine à frapper « sans preuve » (quand on sait ce qu’elles valent mais c’est un autre sujet), et surtout sans véritable appui de la part de l’opinion publique (n’a-t-elle pas du mal à digérer le fait qu’on lui refuse toute amélioration de sa condition quand on s’apprête à dépenser des millions pour une guerre dont on ne connaît ni les gentils ni les méchants ?), nos bons soldats de l’ingérence humanitaire (qu’elle soit légitime ou pas) ont rapidement fait marche arrière… auraient-ils reçu quelque menace sérieuse leur intimant de ne pas y aller, ou du moins pas tout de suite ? En tous les cas, il apparaît que les rapports de force ne sont plus aussi favorables aux « occidentaux » qu’ils l’étaient il y a peu… seront-ils contraints de s’y lancer malgré tout, et l’opinion publique se laissera-t-elle encore berner une fois de plus par des prétextes fallacieux tels que la défense des droits de l’homme, la religion et toutes ces autres valeurs sur lesquelles nos gouvernements se sont assis depuis des siècles ?

Pas facile de le savoir aujourd’hui, mais une chose est sûre cependant : internet est la clé, le nœud de toute cette affaire : comme on l’a vu récemment avec les lanceurs d’alerte comme Snowden ou Assange, ou la déclassification « forcée » de certains documents attestant de la duplicité du gouvernement des Etats-Unis, internet est en même temps le moyen de propagande destiné à conduire le peuple vers la guerre et celui capable de l’empêcher par la dénonciation publique les mensonges et les tromperies de nos gouvernants. La fin de l’internet libre signera le début de nos malheurs et celui du retour de la guerre… non pas pour un Dieu ni même pour une idée, mais bien pour le pouvoir et la richesse de quelques uns : ils préfèreront l’injustice, ou le chaos.

Caleb Irri
http://calebirri.unblog.fr

9 Réponses à “Les guerres ne sont jamais de religion”

  1. babelouest dit :

    Je l’avais affirmé souvent : TOUTES les guerres sont économiques, même les guerres civiles, même les guerres dites « de religions ». On m’a ri au nez parfois. Et pourtant…. l’économie, c’est le pouvoir, comme l’appliquent tous les jours les multinationales des matières premières minérales ou agricoles. Même les nations de l’Islam sont contaminées, principalement en raison du pétrole qui fausse tout.

    Et quand on parle d’humanitaire à propos de Damas, je m’esclaffe. « La vérité est ailleurs », dans ces gazoducs russes, ces gisements gigantesques découverts récemment en Syrie. Qui sera trompé encore ? De moins en moins de personnes, probablement, malgré des postures « à la Powell ».

    Quant à la religion, aujourd’hui, elle est souvent associée au terrorisme. Maladroitement, mais avec insistance.

  2. vladimir dit :

    Vers l’evitable guerre mondiale :

    mardi 3 septembre 2013

    UNE MARCHE DECISIVE VERS LA FORMATION DES BLOCS BELLICISTES

    http://proletariatuniversel.blogspot.fr/2013/09/une-marche-decisive-vers-la-formation.html

    Nous soutenons la révolution du peuple syrien – Non à une intervention étrangère

    mercredi 4 septembre 2013 – 07h:02

    Collectif (Égypte – Syrie – Iraq – Maroc – Liban)

    http://www.info-palestine.net/spip.php?article13923

    Le Pentagone sait depuis 2012; qu’il faut 75000 troupes au sol pour “securiser” les sites syriens

    Revealed: Pentagon knew in 2012 that it would take 75,000 GROUND TROOPS to secure Syria’s chemical weapons facilities

    By David Martosko

    PUBLISHED: 00:20 GMT, 5 September 2013 | UPDATED: 07:07 GMT, 5 September 2013

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2411885/Syrias-chemical-weapons-Pentagon-knew-2012-75-000-ground-troops-secure-facilities.html

    Les Etats-Unis transfèrent des ogives nucléaires à la Côte Est et se prépareraient pour la 3ème Guerre Mondiale

    http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/05/les-etats-unis-transferent-des-ogives-nucleaires-a-la-cote-est-et-se-prepareraient-pour-la-3eme-guerre-mondiale/

    Révolte militaire américaine contre la décision d’Obama de «soutenir Al-Qaïda en Syrie»
    3 septembre 2013

    http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/03/revolte-militaire-americaine-contre-la-decision-dobama-de-soutenir-al-qaida-en-syrie/

    Combien de gréves generales mondiales faudra t il pour “neutraliser” les va t en guerre ?

    • calebirri dit :

      @ vladimir

      j’ai bien peur que les grèves générales, européennes ou mondiale même, ne soit pas à l’ordre du jour… Mais s’ils elles y étaient, cela changerait-il quelque chose ? Que revendiquent les peuples, pour quoi sont ils prêts à agir ? Voilà ce qu’il faut déterminer avant tout, et pourquoi il faut faire l’Assemblée Constituante AVANT la révolution !

  3. monde indien dit :

    L ‘ internet libre : la guerre est déjà perdue : si nous avons de notre côté quelques ( géniaux ?)

    Hackers , les autres ont de leur côté des puissances d ‘ argent considérables qui leur permettent de financer des recherches terribles dans le domaine du verrouillage de la Toile -

    Les « extras » , du style Assange , Snowden , Bradley Mannings ( ne l ‘ oublions pas ) , ne sont sans doute que des cas isolés , ( héroïques ? ) –

    Si les Anonymous se réclament de la liberté , celle-ci n ‘ induit aucune couleur politique – Car m^me l ‘ extrême-droite se réclame de la liberté – La liberté n ‘ est RIEN en elle-m^me , même si elle est une condition nécessaire et indispensable à l ‘ épanouissement de TOUS -

    Mais n ‘ ayons jamais peur : m^me si internet est tombé entre « leurs » mains : aucune dictature n ‘ a JAMAIS empêché la liberté de vaincre TOUJOURS -

    L ‘ histoire des chûtes des dictatures est là pour nous le rappeler et nous donner courage -

    Pour ce qui est de l ‘ argent et du pouvoir : on pourrait croire que le but du pouvoir serait d ‘ obtenir + de richesse et d ‘ argent –

    Moi je dis qu ‘ il s ‘ agit plûtôt du contraire : que l ‘ argent , dans de telles proportions , ne sert QUE à avoir PLUS de pouvoir -

    Pouvoir de quoi ???

    On croit communément qu ‘ il s ‘ agit de mieux pouvoir quelque chose , faire mieux des choses -

    Il n ‘ en est rien ;
    il ne s ‘ agit que de : pouvoir sur les autres -

    Oui , et l ‘ imagerie traditionnelle en atteste :
    ce pouvoir a une image , c ‘ est toujours une personne – pas une personne idéale , mais une personne bel et bien réelle , qui a bien existé , ou existe aujourd ‘ hui ; tel roi , telle reine , gourou ou prohète , dieu ou déesse , artiste , star , … L ‘ image ne trompe pas : ce n ‘ est pas du trône doré de pierreries dont il s ‘ agit , ni d ‘ un quelconque symbole d ‘ idéal , mais bien d ‘ une personne ayant bien existé , ou existant actuellement : cette personne est là , magnifiée , au mépris de tous les autres membres de la communauté ( humbles ou pas ) –
    L ‘ affaire est faite !

    Les religions !
    L ‘ affaire est trouble !
    Mais pas tant que ça -

    Les religions ont sans doute leurs origines dans des philosophies –

    2 versants dans les philosophies des religions :

    - le rapport au  » mystère(s)  » de la vie … / on y  » sent  » des choses , on y émet des hypothèses , on imagine … , pour le moins reconnaît-on l ‘ existence de l ‘ inconnu , du mystère – Celà est honnête – Non , celà est NECESSAIRE , c ‘ est VRAI – pourtant les religions décrivent le mystère , en donnent une explication , ce qui est une idiotie – car le mystère est mystère -

    - et puis la question des relations entre les êtres humains :

    ici les religions mettent toutes un point d ‘ honneur à valoriser le sentiment (?-pas l ‘ action) de compassion , de solidarité , ou de partage pourrait-on m^me dire – MAIS :

    mais les religions semblent ne pas pouvoir dépasser un sentiment qu ‘ elles disent certain de la « FATALITE » : la misère ( ajoutons son corrolaire , l ‘ oppression ) aurait toujours existé et existerait pour toujours ????

    Si de mémoire européenne ( la mémoire qu ‘ on veut bien nous laisser / n ‘ oublions pas la mémoire Celte ! ) , on ne se souvient pas de société où chacun-e s ‘ épanouit – pour autant l ‘ Europe ne représente jamais TOUTES les sociétés de l ‘ histoire de l ‘ humanité -

    Que s ‘ est-il passé en Afrique , en Amérique , en Asie , en Océanie ???

    .. et dans nos petits villages d ‘ Europe ?

    Car l ‘ histoire qu ‘ on enseigne dans nos écoles est bien l ‘ histoire du pouvoir en place – du pouvoir comme seule fin -

    On s ‘ apercevra qu ‘ il a bien existé des sociétés de partage -

    Alors il faut bien regarder l ‘ histoire des religions et , déjà , l ‘ on verra que les religions ne sont plus des philosophies mais des dogmatisations de celles-çi – Les philosophies , comme toutes cultures qui se respectent ne sont jamais figées , admettent et m^me désirent , s ‘ enrichir perpétuellement de tous ces + que chaque humain apporte encore et encore , inlassablement -

    Les dogmatisations opérées par les religions , que sont-elles ?

    Un soucis de rendre « efficaces » les découvertes des philosophies ? – Non – que le fatalisme admis par elles ( les religions ) nous permettent d ‘ en douter -

    Quelle compassion ? – ( on dirait déjà de la pitié ! ) -

    A regarder de + près l ‘ histoire ( .. sociologique , politique ..) des religions , on verra aussitôt l ‘ accointance des religieux et des pouvoirs politiques -

    En ne remontant pas trop loin , on se souviendra ( peuchère , j ‘ étais bien loin d ‘ être né !) de la révolution francaise de 1789 et de l ‘ abolition des privilèges , des trois ordres , la noblesse , le CLERGE , et le « tiers » état ( qui comprenait la bourgeoisie , mais ne rentrons pas dans ces considérations subtiles ) , des richesses immenses de ce tel clergé -

    On comprendra alors mieux que le « pouvoir » religieux, et le pouvoir politique ne sont qu ‘ une seule et m^me histoire de pouvoir -
    ( Ce qui se passa à l ‘ époque du « grand » Charlemagne entre celui-çi et « Rome » était du m^me ordre )

    Dès lors , les religions , ou plutôt les religieux , sont effectivement des choses de pouvoir -Et donc de GUERRES -

    S ‘ agit-il de pouvoirs ? – de religions ? -

    A ce niveau , il s ‘ agit de la m^me chose !!!!!

    Que tout ceci ne nous décourage pas pour-autant – ne nous éloigne pas des véritables philosophies , des véritables échanges des véritables cultures , des vrais partages qui ne sont et
    ne seront jamais des « échanges » –

    Car RIEN n ‘ est échangeable !!!

    Love – mondeindien.jimdo.com

  4. monde indien dit :

    Je veux ajouter quelque chose d ‘ important à propos d ‘ internet _

    Internet est actuellement dans une période de transition -

    Internet est né récemment : m^me s ‘ il date d ‘ une trentaine d ‘ années , en regard de la nouveauté qu ‘ il présente , celà est très peu -

    Au début , internet était essentiellement gratuit – cette gratuité continue dans de nombreux domaines – peut-être encore majoritaires -

    Cette gratuité est extrêmement importante -

    Elle démontre à quel point la culture , puisqu ‘ internet est essentiellement un média de culture , est essentielle à notre vie : cet accès à la culture nous est autant essentiel que notre alimentation physique – si ce n ‘ est + .

    Pourtant internet devient de + en + payant -

    C ‘ est d ‘ hors et déjà un de nos combats primordiaux que de lutter contre toutes les taxations de la culture du partage sur internet –

    Si je disais dans le précédent commentaire , pessimistement , que tout est joué , je ne le pense pas : rien n ‘ est jamais joué !

    Soyons conscients des enjeux qui sont ici en jeux –
    Luttons pour les bonnes luttes -

  5. calebirri dit :

    @ monde indien :

    tu oublies l’image de BIG Brother mais il existe aussi les personnes « de l’ombre » : certains possèdent un pouvoir et une richesse immenses mais on ne connaît pas leur image.

    sur internet :
    http://calebirri.unblog.fr/2010/08/21/guerre-internet/
    http://calebirri.unblog.fr/2010/08/01/la-gratuite-existe-deja-sur-internet/
    http://calebirri.unblog.fr/2010/03/31/internet-et-la-revolution/

  6. monde indien dit :

    Aujourd ‘ hui 11 septembre – Date terrible , du world trade-center ( encore que je ne pleurerai pas sur les traders et autres salauds qui y crêchaient , mais plutôt sur les secrétaires , agents de services ou d ‘ ascenceurs qui y trimaient / le geste d ‘ Oussama Ben Laden fut-il politique ? qui le saura jamais ?
    Mais le 11 septembre est aussi l ‘ horrible anniversaire du coup d ‘ état qui apporta au Chili une dictature des + terribles , qui commit plusieurs milliers d ‘ exécutions , des camps de concentrations , qui coupa les doigts et la langue du chanteur engagé Victor Jarra avant de l ‘ exécuter , et qui fit que le président Salvador Allende se suicide quand il comprit que ses troupes loyalistes ne pourraient plus résister à l ‘ assaut du Palais de la Moneda par les forces facistes / il luttait de puis trop de mois , d ‘ années , pour ne pas être conscient quel sort lui serait réservé / enfin , qui assassina l ‘ immense camarade et poète Pablo Neruda – Que me pardonnent ceux qui ont aimé celles et ceux que je ne cite pas -
    Le 11 septembre est aussi l ‘ anniversaire de Jacques , mon marchand de vin – Quelle joie , bon anniversaire à toi -
    C ‘ est enfin mon propre anniversaire – Si , si – Et sûrement pas que de moi – Alors à toutes et à tous je souhaite un excellent anniversaire – Et je souhaite que toutes et tous nous soyons fier-e-s de cette datte de difficultés , mais de luttes et d ‘ espoir -
    J ‘ y joindrai ceux et celles et ceux qui naquirent 6 mois jour pour jour ( dont ma femme adorée – LoL , si si ) , le 11 Mars , date du Tsunami et de Fukushima – Chers camarades de Fukushima !!!
    Quel rapport tout celà a-t-il avec ce que tu nous contait , cher Caleb ??
    Je m ‘ égare …
    Mais pour revenir au propos de mon dernier commentaire à ce billet , au sujet d ‘ internet , tout devient effectivement payant – Et je découvre aujourd ‘ hui , 11 septembre , que l ‘ usage de mon petit magnéto , Freecorder , qui me permettait d ‘ enregistrer légalement de grandes quantités de musiques , vitales pour moi , devient payant -
    Aucune Loi n ‘ a sans doute obligé cela –
    Aucune Loi n ‘ a été nécessaire -
    Mais un jour ou l ‘ autre , deviennent Lois ce qui a été voulu auparavant par des gens bien réels -
    La majorité dans notre beau pays ??

  7. vladimir dit :

    Une Assemblée Constituante pour sauver l’Etat fort ou pas ?

    …….Dans les sociétés européennes, depuis la seconde moitié du XIX° siècle c’est largement l’Etat-nation qui a pris en charge cette construction de la réalité. L’Etat est, en dernier ressort, le responsable des épreuves, des formats et des règles sur lesquels repose l’ordre social. ……

    ….Se tenir entre la construction de systèmes d’équivalences, qui est absolument nécessaire pour résorber la fragmentation, et le respect des situations singulières, est, à mon sens, l’une des difficultés principales qu’un mouvement révolutionnaire doit savoir affronter.Ne jamais oublier que les gens, quand ils se révoltent, ont toujours une longueur d’avance non seulement sur les sociologues mais aussi sur les politiques.

    http://www.contretemps.eu/interventions/pourquoi-ne-se-révolte-t-pas-pourquoi-se-révolte-t

    De l’equilibre de la terreur a la potentielle reprise internationale des luttes

    Les dessous du tir des deux missiles en Méditerranée

    13 septembre 2013 · par avic · dans Géopolitique, Guerres, Moyen-Orient.

    http://avicennesy.wordpress.com/2013/09/13/les-dessous-du-tir-des-deux-missiles-en-mediterranee/

    http://www.legrandsoir.info/les-dessous-du-tir-des-deux-missiles-en-mediterranee.html

    jeudi 12 septembre 2013

    DISCOURS AUX OUVRIERS BRESILIENS

    DISCOURS DE ROBIN GOODFELLOW LORS DU LANCEMENT DU LIVRE : « O marxismo em resumo. Da critica do capitalismo à sociedade sem classes » (“Le marxisme en abrégé. De la critique du capitalisme à la société sans classes ») AU 11° CONGRES DU SYNDICAT DES METALLURGISTES DE CAMPINAS ET DE SA REGION

    http://proletariatuniversel.blogspot.fr/2013/09/discours-aux-ouvriers-bresiliens.html

    JEUDI 12 SEPTEMBRE 2013
    Textes et traductions
    posté à 16h49, par Charles Reeve
    0 commentaire

    « JE SAIS QUE L’ÉPOQUE N’EST PAS AU DÉBAT D’IDÉES, MAIS… »

    http://www.article11.info/?Je-sais-que-l-epoque-n-est-pas-au#pagination_page

    Tract d’appel à la réunion publique des groupes d’extrême gauche révolutionnaire

    vendredi 13 septembre 2013, par Robert Paris

    http://www.matierevolution.org/spip.php?article3729

    Appel a la gréve generale aux USA par les camionneurs; pour le 11/13 Octobre:

    The American people are sick and tired of the corruption that is destroying America! We therefore declare a GENERAL STRIKE on the weekend of October 11-13, 2013! Truck drivers will not haul freight! Americans can strike in solidarity with truck drivers!

    http://www.shtfplan.com/headline-news/convoy-to-d-c-truckers-to-shut-down-america-in-october_09172013

Laisser un commentaire

 

"Un homme qui crie n'est pa... |
ENDYMION |
le bien être de candresse e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mareil Autrement
| Etudiants du lycée Bertran ...
| Bienvenue sur le blog du RC...