Entre fait divers et fait de société, les rapaces entrent en campagne

Posté par calebirri le 20 mars 2012

« Niveau écarlate », « vigipirate », « massacre », « terrorisme », « morts », « juifs », « fusillade », voilà les mots-clés qui vont faire sensation sur internet dans les jours qui viennent… Quelle pitié ! alors que l’horreur a encore frappé ces derniers jours après les meurtres de militaires qu’on dit « maghrébins » et celui de personnes innocentes qu’on dit « juives », nos bons politiciens, comme leurs complices journalistes, se jettent tous ensemble, comme des oiseaux nécrophages, dans la bataille de récupération, d’instrumentalisation qui suit d’ordinaire les faits divers à l’approche d’échéances électorales… Ils disent ne pas vouloir d’un « nouveau Carpentras »bien sûr, mais ils ont tout de même sorti aussitôt leurs larmes les plus chaudes, plaignant les familles  et promettant des sanctions. Chacun ira bien entendu de sa proposition de loi pour lutter contre ces violences (lorsqu’il sera élu) dont on nous dit un jour qu’elles se font plus rares et un autre qu’elle se font plus nombreuses…

 

Mais en réalité, ils n’en ont rien à faire de tous ces innocents. Pas plus que de ceux qui se suicident au travail ou de ceux qui meurent de faim. Car les morts ne votent pas, n’achètent pas les journaux, tandis que les familles apeurées par la couleur « écarlate » (celle du sang) du plan vigipirate oui. Bien sûr, comme chacun de nous, ils considèrent ces actes odieux comme inacceptables, mais comme nous aussi ils ne ressentent pas la peine que les familles et les proches des familles ressentent (et c’est bien normal, la nature humaine est ainsi faite)… Mais contrairement à nous ils font semblant.

 

Ils font semblant aussi de croire que le terrorisme est de retour, que nous sommes tous en danger, que « ça peut arriver à tout le monde », alors qu’ils savent très bien d’une part que de tels actes sont spontanés, isolés et très rares, et d’une autre qu’ils sont pratiquement incontrôlables. Ce qui compte pour eux n’est pas d’éviter le fait divers (cela est impossible), mais de s’en servir pour gagner des voix. Et s’il faut pleurer, crier ou promettre n’importe quoi devant les caméras pour y arriver, ils le feront. Et s’il faut appeler un fait divers un attentat terroriste pour faire monter la pression, alors il n’y a aucune hésitation à avoir : les adeptes du « qui veut la fin veut les moyens » (parmi lesquels on compte beaucoup d’hommes politiques) iront jusqu’au bout de l’amalgame.

 

Des éditions spéciales, des témoignages de témoignages, des « suivez les infos en direct », des titres « bien sentis », des images « choc », voilà toute la compassion, tout le respect dont bénéficieront les victimes et leurs proches ; doublement victimes en réalité, car ils verront leur douleur utilisée à des fins électoralistes ou mercantiles, leurs morts maintenus artificiellement en vie pour quelques heures ou quelques jours, le temps que le « buzz » passe et que la nuée de rapaces trouve d’autres drames à se mettre sous la dent. Chacun y trouvera son compte à la fin, car d’un point de vue strictement « tactique » ce genre de malheurs est une aubaine pour nos politiques, ceux-là même qui, avec la complicité des médias, utilisent la violence et la mort pour prospérer…

 

 

Pourtant, ce sont justement eux les véritables coupables de ces horribles faits divers, car ils sont responsables des fous que la société engendre, des armes qu’elle vend, des souffrances qu’elle crée…et surtout des drames qu’elle s’apprête à produire. Car s’il est facile d’accuser la folie d’un homme seul, il sera plus difficile de l’expliquer s’il n’est pas fou…  A force de  jouer avec le feu (stigmatisation de certaines religions, de certaines communautés, misère sociale et misère tout court…) on en vient à créer les conditions qui permettent à la folie de s’installer. Reste à savoir si le tueur est « vraiment »  fou (dans le sens « irresponsable »), et en ce cas on ne peut parler ni d’attentat ni de terrorisme. Mais s’il ne l’est pas, c’est alors la société qu’il faudra bien accuser, car c’est elle qui l’a créé.

 

 

En attendant, on suppute déjà des militaires musulmans et des écoliers juifs tués par un même homme, sans paraître se rendre compte de la portée symbolique d’un tel fait (s’il est avéré) : quoi de mieux en effet pour monter les uns contre les autres ?  En sur-médiatisant ce drame, en reprenant les rumeurs et en instrumentalisant la douleur des victimes, la société s’apprête à engendrer les monstres qu’elle redoute : selon que l’on considère ce drame comme un fait divers ou comme un fait de société, les communautés touchées (de près ou de loin) par sa récupération politicienne deviendront alors un instrument de propagande  au service de la peur et de la haine entre les hommes… Imaginez que le coupable se trouve encarté au FN, et jamais Madame Le Pen ne pourra se trouver au second tour ! Imaginez qu »il se trouve à  l’UMP et il sera déclaré fou, et s’il est au PS on le dira victime du discours des deux premiers ; et si enfin c’est un « marginal » (il faudra un jour qu’on nous dise qui ils représentent), on accusera alors le laxisme du PS, etc…

 

 

Et c’est bien contre cette surmédiatisation, contre cette récupération politicienne qu’il faut lutter, car elle risque fort de provoquer les violences contre lesquelles nos hommes politiques sont censés lutter, comme le prouvent les drames qui se réalisent aujourd’hui, conséquences d’autres médiatisations précédentes qui ont porté leur immonde fruit jusqu’au cerveau fragile d’un déséquilibré qui sans doute possède chez lui… une télé.

 

 

Ces hommes qui font semblant me dégoûtent, car non seulement ils se moquent du malheur des autres, mais en plus ils l’utilisent à des fins personnelles… Mais le pire dans tout ça, c’est que leurs mensonges, leurs amalgames, leur hypocrisie sont le ferment qui permet aux médias de diffuser dans tous les foyers la peur et la haine, portant ainsi la responsabilité et des drames passés, et de ceux à venir…

 

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr

7 Réponses à “Entre fait divers et fait de société, les rapaces entrent en campagne”

  1. abdel dit :

    Salut,

    Je suis bien d’accord avec toi, mais je pense que la société est malade dans son ensemble, car face à ce genre d’épreuve des personnes et des sociétés conscientes et saines d’esprit agiraient en adulte et pas de manière (si) hystérique. Malheureusement, les valeurs se perdent…

    Bien à toi

  2. Ali de Vitry dit :

    Et bien voilà Mr Irri,vous auriez mieux fait de vous taire encore une fois.Le coupable,fier de ses actes,est un barbu salafiste,pas un connard d’extreme droite.Même engeance de merde,mêmes sanguinaires,un copain de bellaciao sans doute,site qui défend tous les sanguinaires de la planète.Mr Irri,vous vous êtes à cette occasion complètement déconsidéré.Vous êtes un pseudo intellectuel qui cache sa merde derrière un laïus verbeux d’une nullité à pleurer!!Rassurez-vous,je ne vous lirai plus!!

  3. calebirri dit :

    @ Ali de Vitry

    Vous êtes vraiment désespérant. Le fait qu’il soit salafiste ou témoin de geova ne retire rien au fait que les politiques, comme les médias, utilisent sans vergogne ce qui reste un acte isolé à des fins électorales. Je ne sais pas si Al qaeda est d’extrême-droite ou d’extrême gauche ou quoi d’autre et cela ne m’intéresse pas. Ce que je sais c’est que les politiques usent de procédés et d’amalgames scandaleux pour opposer les êtres humains, et vous semblez être une de leurs victimes… Comme quoi leur propagande fonctionne…

  4. Julien T dit :

    Politique / médiat quelle mariage lamentable!!!
    Critiquer les médias est devenu un sport national pour les hommes politiques, alors même qu’ils en sont les 1e bénéficiaires.
    En dénonçant les procédés des journalistes (effets de buzz…) les politiques tentent de se débarrasser de leurs casseroles et acquiert même un certain capital sympathie auprès du public, c’est malheureusement devenu tout l’enjeu de cette campagne présidentielle.
    Une lutte de communication entre des candidats qui proposent pour plaire.

    Calleb, pourrais tu m’expliquer pourquoi les informations sont similaires quelque soit la chaîne? qui décide de ce qui fait l’actualité?

  5. les cafards dit :

    les médias s’en donnent à coeur joie et jusqu’à l’écoeurement ! Pouah !

  6. Marie dit :

    Excellent article, et bonne analyse.

    Les propos et agissements de nos politiques m’écoeurent aussi.
    Ce qui me dégoûte aussi, et même me désole, c’est de voir les gens adhérer à toute cette propagande médiatique sans prendre le recul nécessaire et salutaire de la réflexion.

    Certains jours, c’est à désespérer de l’être humain !

  7. Hypo dit :

    Bonjour,

    je vous ai déjà lu et beaucoup apprécier. Je reviendrai vous lire…

    Mais là, ce ne sont pas les pensées doubles de Caleb mais les pensées « connes », je suis désolée !

    En effet, qu’il y ait incitation à l’abstention me semble totalement foutrak. En effet, imaginez : qu’un nombre considérable vous ait écouté, quel résultat : une couche de 5 ans de plus de mafieux, manipulateurs, voleurs et j’en passe …? Ils ont déjà verrouillé leurs magouilles via l’immunité et autres masques. Alors, en gros vous proposez quoi : qu’on les réelise pour qu’ils finissent le travail : qu’ils blindent encore plus leurs coffre fort et leurs magouilles pour leur « profitation » et l’étage supérieur des 1% des plus riches… Pfffffffffff, je ne comprends vraiment pas ce cheminement de pensée double.

    En Grèce, ils ont fait nombre de Grèves générales et Luttes diverses, le rouleau compresseur ne s’est pas arrêté. Pensez que du pire va naitre le meilleur comme les catho me semble d’une naîveté totale. Sarkozy a déjà main mise sur l’audiovisuel Public et sur les médias privés via ses amis, on devrait le laisser faire encore plus.?

    Déjà que nous ne sommes plus en démocratie, puisque les votes sont inspirés par des manipulations médiatiques, il faudrait juste laisser les gogos s’exprimer. Non !!! ceux qui ont une conscience politique se doivent de mettre un stop devant le danger avec le bulletin le moins pire.

    Là en l’occurrence comme oser dire que Sarkozy et HOllande c’est la même chose ? La Bastille hier soir en témoignait : l’air était plus léger pour nous, mais pour ceux montrés du doigt les temps derniers, il y avait une nouvelle respiration. Faire abstraction à toutes ces personnes qui ont subi la politique détestable de la droite est impossible pour moi. JE NE dis pas que la gauche va faire beaucoup mieux dans ce domaine, mais elle ne va pas mettre dans les têtes toujours plus de racisme et de xénophobie, c’est déjà énorme.

    Bref M Caled, je vous apprécie bien mais alors je ne vous comprends vraiment pas à ce sujet et encore moins quand vous faites promotion de l’abstention ( que la droite adore et a génére , puisqu’elle n’a pas informé les jeunes à s’inscrire).

    Je tape vite car je n’ai pas trop le temps et risque d’être illisible de ne pas me corriger. Bref, je ne vois pas pourquoi, étant donné que je fais partie certainement pour vous des veaux participant à une mascarade , pourquoi je ne dirais pas dans ce cas que vous collaborez à votre insu avec la droite. Bonne journée. ;-)

    PS//// Je voudrais juste ajouter que tous les récalcitrants de gauche qui n’ont pas voté ou blanc ou nul, ont merdé aussi car si le score d’Hollande avait été plus haut ( 54 OU 55). Cela aurait évité d’entendre sur inter ce matin :  » que sarkozy a eu un score honorable qui le légitime encore » Donc ce qui prouve qu’en lui mettant la pâtée, on aurait été débarassés et seuls plus de votes auraient induit cela. DE m^me, avec ce score assez faible, ils rêvent de cohabitation… Au secours… la droite veut revenir… moi je vais voter encore, je peux « te » dire !
    Et pour terminer, à ceux qui n’ont pas voter parce que la gauche n’est plus de la gauche etc… eh bien bravo: à faire comme Caled non seulement le Sarcom a ressorti le nez et sa fierté mais surtout avec un score de gauche forte ( 54, 55)Hollande aurait choisi Aubry comme première M, alors qu’en étant proche de 50, ce serait Valls … ou Ayrault entre les deux , comme quoi ! un non vote peut contribuer à du mou.
    Je vais me mettre au Flamby tiens… faut contribuer à la croissance ! trêve de plaisanterie…non mais sérieux, ça ne tient pas la RUe … car on y va aussi nous !!! le vote n’invalide pas. Merci de bien vouloir me mettre en ligne Caleb.

Laisser un commentaire

 

"Un homme qui crie n'est pa... |
ENDYMION |
le bien être de candresse e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mareil Autrement
| Etudiants du lycée Bertran ...
| Bienvenue sur le blog du RC...