Qui sont les 1% qui manquent aux indignés ?

Posté par calebirri le 21 novembre 2011

« Les marchés » par-ci, « les marchés » par-là, les politiques semblent avoir enfin trouvé leur coupable  (ou leur excuse) idéal(e) : les marchés exercent une dictature impitoyable sur les Etats endettés qui contraignent les gouvernants soit à prendre des mesures certes dures mais nécessaires à l’encontre de leurs peuples (qui ont soi-disant vécu trop longtemps au dessus de leurs moyens), soit à laisser la place à d’autres, comme on l’a vu récemment en Grèce ou en Italie.

 

Face à cette alternative (la soumission ou la démission), nos dirigeants se trouvent aujourd’hui confrontés à un dilemme difficile à résoudre : il faudra bien rembourser les dettes, et quelqu’un doit payer pour cela.  Que faire ? Vaut-il mieux prendre beaucoup à quelques riches ou un petit peu à beaucoup de pauvres ? Dans un cas comme dans l’autre nos gouvernants risquent gros, car les élections approchent. Les riches menacent de ne plus investir là où on les taxera trop, et les pauvres menacent de ne pas voter pour ceux qui refusent de faire payer les riches.  A tout prendre il semblerait plus raisonnable de se fier à la force du nombre (les pauvres) qu’à la force du riche, mais c’est oublier un petit détail qui a son importance : la force du nombre ne suffit pas à faire élire nos gouvernants, car une élection ne se gagne pas avec un programme mais avec de l’argent. Et dans un monde où l’argent est roi, c’est toujours le plus riche qui gagne, ou qui choisit qui va gagner. Et c’est bien ce qui se passe aujourd’hui : les riches ne paieront pas, car ceux qui dirigent actuellement l’Europe n’ont pas été élus par les peuples mais désignés par les marchés.

 

Mais au fait c’est quoi les « marchés » ? On parle d’ordinateurs, de fonds de pensions, de banques ou d’assurances, et même les indignés luttent contre cette entité obscure que sont « les marchés »… Mais qui se cache derrière ce terme ? Qui bénéficie, in fine, de tous les bénéfices engrangés par ces marchés, qui profite à la fin, « en vrai », sur son compte en banque, de la spéculation sur les matières premières, de la vente des armes ou de la misère des hommes, quels sont les noms des actionnaires qui récupèrent en fin d’année des sommes extravagantes ?

 

Car derrière les marchés il y a bien des hommes, car derrière tout l’argent qui y transite il y a bien des noms… Et ces noms nous les avons tous, nous les connaissons déjà ! En réalité se trouvent là toutes les plus grandes fortunes de la planète, ce petit 1% qui manque aux indignés… Ceux qui font et défont les Etats ne sont en fait que quelques uns, car ceux  qui font « tourner » les marchés et ceux qui s’opposent à ce qu’on fasse payer les riches pour résoudre la crise sont les mêmes.

 

Regardez un petit peu, si on additionne les fortunes personnelles des 500 plus grosses fortunes de France, on s’aperçoit qu’elles totalisent plus de 281 211 millions d’euros, c’est-à-dire plus de 280 milliards. A elles seules, les 10 plus grosses représentent déjà plus de 45 milliards. Incroyable, non ?
Maintenant, si on additionne les fortunes des quelques 1210 milliardaires que compte la planète, on arrive à plus de 4500 milliards de dollars (sachant que les 67 plus grandes représentent à elles-seules 1366 milliards)… auxquels s’ajoutent 11 millions de millionnaires (même à considérer un million par personne, on peut déjà imaginer qu’ils détiennent plus de 11 000 milliards !)…

Voilà de quoi nous faire une petite idée du nombre de poches dans lesquelles a terminé notre argent : bien moins que le petit pourcent que combattent les indignés… et nous devrions avoir peur d’eux ?

 

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr

4 Réponses à “Qui sont les 1% qui manquent aux indignés ?”

  1. Ali dit :

    Toujours la même chose chez vous et dans vos interventions sur bellaciao:rien sur les camarades chinois et autres joyeux dictateurs!!!Donc aucun intérêt à vos interventions si vous ne vous attaquez pas courageusement à TOUTES les injustices.

  2. Cyrille dit :

    Avis partagé par cet intervenant à la TV US

    https://www.youtube.com/watch?v=jRF1Q3nfikg&feature=player_embedded#!

    Et un certain nombre commencent à voter avec leurs pieds (enfin comptes en banque en l’occurrence)

    http://otenkipass.blogspot.com/2011/11/un-million-damericains-quittent-leurs.html

    ça avance, ça avance…

  3. fabirouf dit :

    Salut,

    Tes chiffres paraissent cohérents il suffit de regarder ce reportage ils annoncent 20 000 milliards dans les paradis fiscaux (net d impôts )

    http://www.solidariteetprogres.org/La-tele-publique-a-fait-son-boulot-l-empire-financier-de-la-City-sous-les_08173

    Bien sur, qu’il faudrait que ça change, mais le peuple est lobotomisé par la télé, qui est contrôlés par les politiques, qui eux, le sont par les lobby (des banques principalement)

    Pour l instant les indignés à la Défence sont 250, soit 0,0004% de la population française qui lute contre les 1% qui décident …

    C’est le système politique actuel qui nous a mené à cette situation de crise, est-il raisonnable de laisser ce système résoudre le problème qu’il a provoqué ?

    Doit ont encore laisser le pouvoir à quelques privilégiés censés représenter les autres ?

    Ne surestimons pas l’homme, il est bourré de faiblesses, quant il n est pas bourré tout cour.

    On voit bien ce que donne le fait que laisser le pouvoir entre les mains de quelques humains:
    Shoah, Hiroshima, Rwanda. (Le fameux triple A)

    fabirouf.

  4. dom dit :

    les moutons on toujours eux besoin d’un berger pour les guiduers cela est une logique ,on peut appeler sa un lideur

Laisser un commentaire

 

"Un homme qui crie n'est pa... |
ENDYMION |
le bien être de candresse e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mareil Autrement
| Etudiants du lycée Bertran ...
| Bienvenue sur le blog du RC...