• Accueil
  • > crise
  • > le nombre et la force, pour une internationale du web

le nombre et la force, pour une internationale du web

Posté par calebirri le 5 octobre 2010

En France, même les sondages ne réussissent plus à soutenir la politique du gouvernement : nous sommes désormais clairement plus nombreux à dénoncer les actions de ce dernier qu’à les approuver. Pourtant, cette politique perdure, s’approfondit, se solidifie peu à peu par agrégation, et laisse entrevoir les buts qu’elle recherche, à savoir la perpétuation de la domination d’une minorité (très) favorisée sur le reste de la population…contre l’avis et la volonté même de celle-ci. Et le fait n’est pas nouveau.

Comment est-ce possible ?

 

Il existe une relation pourtant logique entre démocratie, nombre et force : la démocratie se trouvant être l’expression du nombre, et la force se devant d’être du côté du nombre, un gouvernement impopulaire ne devrait pas être en mesure de se maintenir au pouvoir… logiquement.

Mais c’est sans compter sur la réalité, qui exprime toute la différence du rapport entre ces deux termes que sont « le nombre » et « la force » : car si la force du nombre est une certitude arithmétique, l’effet de la force sur le nombre est une certitude…historique.

 

Car l’histoire, comme on sait, devient qu’on le veuille ou non, la seule réalité qu’il nous est donné de pouvoir constater. En effet, à la bourse comme en politique, le plus important n’est pas la réalité effective des évènements, ni même « la vérité » mathématique, mais bien plutôt la capacité de diffusion d’une illusion finissant par aboutir à  l’imposition d’une réalité. Et celui qui possède les clefs de cette diffusion possède alors le pouvoir de faire croire à un très grand nombre que sa force est bien supérieure au nombre, car l’Histoire l’a déjà prouvé. Cet ascendant psychologique est essentiel à la réalisation de l’ascendant de la force sur le nombre, pour peu que le nombre y croit.

 

Cela signifie donc que la position des dominants (même minoritaires en nombre) est à la fois le résultat du conditionnement à la soumission des masses et sa cause : c’est parce que le peuple est soumis qu’il peut être conditionné, et parce qu’il est conditionné qu’il se soumet.

 

La force des dominants se fonde donc sur une illusion, celle de la faiblesse supposée puis réalisée du nombre. L’objectif de la minorité dominante étant évidemment contraire à celui de la majorité dominée, il faudra donc pour s’en défaire reconquérir la force réelle du nombre, en faisant disparaître cette illusion. Rassembler le nombre en agissant d’une part sur le psychologique (à savoir qu’unis nous sommes plus forts car plus nombreux), et d’une autre sur le réalisme (à savoir que la force des dominants n’est concrètement que celle qu’on veut bien leur accorder). Le fameux « ils ne sont plus grands que parce que nous sommes à genoux » doit pouvoir être transformé en « relevons-nous, et nous serons les plus forts ».

 

On le voit bien en ce moment, de toutes parts affluent les demandes d’un durcissement de la contestation, et nombreux sont ceux qui attendent un signal fort les engageant dans cette voie. Bien sûr les syndicats ne sont pas initiateurs mais suiveurs (une fois de plus), et il faudra bien un jour se confronter à leur frilosité autant qu’à leur « mésunion » chronique (et suspecte), et faire sans eux.

 

L’idéal serait donc de mettre en place une sorte de mouvement, apolitique, réunissant les mécontents, les déçus et les volontaires de tout le pays (de tous les pays serait idéal), comme une « internationale du web », dont l’objectif serait de rassembler en un même lieu (le web donc) tous ceux qui veulent agir mais ne savent pas comment, avec ceux qui ont des idées à proposer ou à défendre, et de se lancer tous ensemble dans une réflexion à la fois sur les moyens d’action et sur la préparation de ces actions. Notre force réside dans le nombre, et il nous faut en prendre conscience. Organisés et unis, nous avons le pouvoir de faire respecter la démocratie, et peut-être même nous en avons le devoir : c’est une question d’humanité, et de justice. Nous nous devons de résister à l’illusion de notre faiblesse, car c’est elle qui nous empêche d’espérer, qu’un jour enfin, le nombre et la force soient réunis, afin que les mécontents ne soient plus qu’une minorité allant sans cesse en décroissant.

 

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr

9 Réponses à “le nombre et la force, pour une internationale du web”

  1. Albi dit :

    Fort bien! Que voilà un bien enthousiasmant programme! M’est avis qu’il serait fructueux de commencer par le commencement: Vous vous connaissez un peu, entre blogueurs, non? Particulièrement ceux de… même sensibilité, dirons-nous? Alors pourquoi ne pas faire tous ensemble œuvre utile? Le rassemblement des lecteurs autour de leurs blogs de prédilection constituerait dans un premier temps un vivier de pensées et de propositions tout entières tournées vers un but commun: Justice? Equité? Partage? A vous de voir. Chaque blogueur pourrait dans un premier temps ajouter une rubrique dédiée, la même pour tous, où leurs lecteurs s’exprimeraient, avec un lien vers tous les autres blogs participants. Un point important que vous avez déjà relevé: Donner à toute éventuelle action à entreprendre le temps de mûrir, que tous puissent s’y préparer sans avoir à la subir d’une manière ou d’une autre. Évidemment, cela donnera également à d’autres personnes autrement intentionnées le temps de travailler à fausser la donne. Qui ne s’y attend pas? Qu’importe, peut-être la volonté de justice sera -t-elle cette fois-ci plus forte que celle des égos, que celle des petits acquis que l’on veut conserver envers et contre tout et que celle de la veulerie tapie en beaucoup d’entre-nous, qui n’attend que ça pour se réveiller.

  2. calebirri dit :

    @ Albi

    oui, commencer par le commencement. vous avez tout à fait raison. il y a dans votre commentaires plusieurs points intéressants, notamment l’idée de la rubrique dédiée… je vais y réfléchir, en parler, et on en rediscutera sans doute, de ça et du reste.

    merci

  3. ZapPow dit :

    Que la politique perdure malgré le désaveu manifeste des Français n’est pas une surprise. Sarkozy professait il y a peu une grande admiration pour George Bush deuxième du nom. Je pense que, comme lui, il se croit investi d’une mission quasi messianique : transformer la France en ce qu’il croit qu’elle doit être, et, se voyant en démiurge, convaincu de la nécessité de la « réforme », il doit continuer sa route sans fléchir.

    Bien sûr, il est très possible qu’il doive fléchir. Et il est certain que si cela arrive, il risque de ne pas s’en relever. Et il usera de tout ce qu’il lui restera de pouvoir pour le faire payer cher à tous ceux qui auront l’honneur d’être considérés comme des ennemis.

  4. calebirri dit :

    @ ZapPow

    en effet, peut-être croit-il vraiment à ce qu’il dit. cela serait peut-être encore pire, car comme vous le supposez, un hypothétique échec entrainerait une réponse à la hauteur de sa conviction

  5. Roland dit :

    c’est pourquoi Alain Badiou insiste pour dire que ce qui est le plus nécessaire au pauvres, aux exploités, aux faibles en fait, la seule chose qui puisse leur donner la force que (théoriquement) il devraient avoir, c’est la discipline, l’union dans la lutte.
    http://www.dailymotion.com/video/x3qezr_alain-badiou-ce-soir-ou-jamais
    Dailymotion – Alain Badiou ce soir ou jamais – une vidéo Actu et Politique

    C’est pourquoi tous les appels qui pourraient changer le monde butent sur cette question : oui , si tout le monde faisait comme ça,
    http://miiraslimake.over-blog.com/article-658066.html
    Boycott des Grandes Surfaces
    pareil pour l’appel de Cantona à retirer son argent des banques

  6. CocoXinelle dit :

    Je réagi à propos de ton idée de mouvement apolitique,mondial…
    Il en existe un,c’est le mouvement zeitgeist, présent dans de nombreux pays à travers le monde, dont voici le site francophone
    http://www.mouvement-zeitgeist.fr/index.php?option=com_content&view=frontpage&Itemid=1#content
    Leurs idées sont l’abolition du système monétaire, économie basée sur les ressources …
    Tu en apprendras plus en visitant le site, c’est très vaste, le mouvement découle d’un projet initié par Jacques Fresco,le projet vénus, il part du principe qu’à l’heure actuelle, au niveau technologique où nous en sommes, nous serions capable d’offrir toit, nourriture, abondance, soins de santé…à chaque être humain de cette planète tout en abolissant le système monétaire créant la rareté, le manque, la faim…
    Il a créé un groupe de travail qui œuvre depuis plusieurs années à la réalisation d’une ville complètement autonome, non polluante grâce à l’exceptionnel potentiel de la géothermie par exemple.
    J’ai découvert ce mouvement après avoir vu les 2 films du même nom, disponibles en téléchargement gratuit, un gros coup de massue sur la tête.
    Je ne suis pas partisane des théories de complot mais là, après avoir vu ces films et lu certains livres, tout est devenu limpide, c’était là, sous mon nez depuis si longtemps, l’esclavagisme moderne, l’abrutissement de masses grâce aux médias, l’infantilisation de la population…
    Je conseille vivement à tout ceux à qui je peux en parler de faire un tour sur le site et au moins voir l’un des films, vous vous rendrez compte que c’est un mouvement pacifique, tout est basé sur l’entraide, créer des réseaux, aucune histoire d’argent, tous les outils sont téléchargeables gratuitement, on a affaire à un mouvement naissant, parfois imparfait mais les gens qui en font partie font preuve de remise en question, d’ouverture d’esprit, ils sont motivés, ils sont prêt à remettre tout le système en question.Sur le groupe officiel facebook, ils sont + de 300000.
    Voilà, je vous laisse vous faire une opinion personnelle.

  7. calebirri dit :

    @ Cocoxinelle

    bonjour, et merci pour votre lien… je connais ce mouvement, et j’ai vu un film, et lu des trucs à ce sujet. c’est vrai que c’est intéressant, et j’y ai trouvé pas mal de convergences avec mon propre point de vue. mon interrogation se situe en fait dans la méthode pour y parvenir, que je n’ai pas encore vue décrite. si elle existe, n’hésitez pas à me faire passer le lien !

  8. CocoXinelle dit :

    Bonjour Calebirri,
    il n’existe pas encore de méthode « définie » à comment arriver à changer le système dans le zm,pour l’instant cela réside beaucoup dans la communication, en parler au maximum autour de soi, arriver à toucher le plus grand monde afin d’atteindre la « masse critique » .http://www.letransmuteur.net/la-theorie-dite-du-100eme-singe/
    Ensuite, plusieurs pistes sont données dans le « guide d’orientation de l’activiste » http://thezeitgeistmovement.com/wiki/images/e/e4/Guide_d%27Orientation_Activiste_Fr.pdf pour se détacher progressivement du système.
    Si nous atteignons la masse critique, nous pourrons renverser la tendance actuelle, cela ne se fera pas rapidement et c’est vrai que la peur qu’ »ils » aillent plus vite que nous est là mais si nous voulons donner du poids et de la crédibilité, il faut s’unir, faire converger nos idées, le forum a aussi été créé dans ce but, un melting pot pour que tous ensemble on trouve les clés de notre liberté.
    Actif depuis 2 ans environ, le zm est un mouvement naissant, à nous d’y apporter contribution pour trouver de bonnes idées pour la mise en place d’un nouveau système sans argent.Il faut y aller par étapes.
    ça peut paraître long certes ou pas assez « actif » mais pour ma part, je pense qu’il vaut mieux agir dans la non-violence au risque de voir nos actions retournées contre nous.Il va falloir beaucoup de patience.
    A chacun d’agir selon ses possibilités, pour ma part, je songe à créer un habitat groupé avec mon groupe d’amis afin de se libérer au maximum du système, nous devons prendre notre autonomie.Si de plus en plus de gens sautaient le pas de cultiver son propre potager, créer son propre travail, utiliser au maximum les énergies durables, changer d’organisme financier pour l’un des moins pires (lol) des banques alternatives voient le jour pour mettre en place ces projets (ça reste des banques mais elles donnent les moyens de changer la donne et si ça peut faire couler les plus grosses, pourquoi pas, surtout que dans l’état actuel des choses, les banques restent indispensables malheureusement…)recréer des « hameau » …
    enfin voilà, il y a plein d’action concrètes à mener.Mais avant tout, c’est un choix personnel.

  9. Abram dit :

    On n’a plus envie de créer une étape de plus vers une alternative qui se prendra forme des discussions sans fin !
    Alternative complet c’est une pétition finale qui organise les gens partout comme tu pense dans un Tribunal des Peuples en Puissance Permanente ! Pour criminaliser comme s’est fait pour George W. Bush, Tony Blaire et le reste des criminels et complices, banquiers, administration, etc…du système qui a produit tant de pauvreté de masse, migration de masse, chômage de masse, les guerres permanents, terrorisme d’état ( Israël, Pakistan, Soudan, les génocides en cours etc… sur Internet ! Géré en démocratie directe, les gens choisirons leurs juges locaux et régionaux pour deux ans et après les autres candidats qui aurons le vote des peuples et les gens dans les localités ! Démocratie directe est en contraste avec le système représentativité ou élus de la bourgeoisie, actuellement corrompu et frapper par illégitimité populaire! Par exemple UMP et PS qui ont 16 ou 17 pour cent de vote populaire occupent ensemble plus de 95% du parlement avec leurs élus corrompus ou inefficace face aux défis modernes !
    Le T.P.P.P. juge en transparence les criminels du capitalisme évolué en barbarisme sociale, et les gens vote en masse pour leurs condamnations aux peines : A, B, C, exile etc…

    La Nouvelle Internationale sera aussi l’autre structuration globale plus élargie en démocratie directe pour son gouvernement Étudiantes(ts)-Citoyens intégrés dans des projets d’Université Ouverte Sociale ; c’est l’alternative moderne de développement des relations sociale non-capitaliste dans un environnement université ouverte qui traverse les frontières librement pour associer, développer des projets concrets ( de A a Z pour la mise en pratique et son mise en marche ) dans tous les domaines de technologies avancés, innovations, énergie, l’eau, communication, construction, santé, culture, défense civile ou militaire, lois, recherches concrets etc…

    L’accréditation d’U.O.S. serais le crédit-merite-citoyens des étudiantes(ts) qui serait comptabilisé en heures pour les vraies mérites et efforts en heures et qualité pour chaque membre, qui est la nouvelle moyen d’échange socialisé pour le monde entier et rendu échangeable en monnaie courantes jusqu’à 10 ou quinze ans selon le désire et vote des étudiantes(ts) pour son continuation ou sont futilité et l’arrêt d’échange CMC avec les moyens capitalistes, devenu
    non désirable ! Dans ce cas l’U.O.S. produirais tout mieux et plus acceptable avec les standards et qualité supérieur aux marchés capitalistes qui trainent désormais en croissance zéro ou négatives !
    En conséquence Alternative Complet : T.P.P.P. avec juges élus par les gens pour périodes de deux ans max, ou 4 ans par deux périodes pour juges élus par vote populaire, qui condamne la barbarie de revenir et s’installer , défend la laïcité et la supériorité des sciences, et des sciences sociale, la justice transparente par jury populaire de masse ! Et l’U.O.S. qui est géré aussi en Démocratie Directe ( comme les AG des travailleurs ou mieux et transparentes avec débats publique assez long et suffisantes et vote populaire ouverts sur internet pour tous les concernés, dans les écoles U.O.S. globale partout dans le monde ! Voilà l’alternative pas la peine de faire des étapes pour en arriver là ! C’est le future, les gens en pouvoir permanente et transparence et convivialité dans un esprit d’effort concret et accréditation qui traite l’effort sociale d’études et développement intégrés dans les projets concrets dans les classes internationale qui sont matérialisés en même temps localement avec les standards et qualités les plus évolués du monde!

Laisser un commentaire

 

"Un homme qui crie n'est pa... |
ENDYMION |
le bien être de candresse e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mareil Autrement
| Etudiants du lycée Bertran ...
| Bienvenue sur le blog du RC...